Les pivoines

ma-pimprenelle-qui-n-est-pas-blanche.1JPG

 

Avant-hier, je regardais les pivoines qui commençaient tout juste à s’ouvrir.

Je me demandais si elles auraient le temps de s’épanouir. La pluie les fait se coucher. Peut-être seront-elles, en partie, sauvées par les autres plantes à fleurs qui les entourent et leur évitera le pourrissement sur la terre.

En les voyant si fragiles je repense à ma mère. Je sais le jour de la fête des mères est passé.  Y a-t-il un jour pour être dans le souvenir ?

Elle aussi était « si fragile ». Elle aussi s’est souvent retrouvée à terre. Elle se relevait ou était relevée.

Rien ne pouvait l’empêcher de cueillir ses pivoines, d’en faire un gros bouquet et tranquillement, de partir dans le village, parfois dans le mauvais sens,  pour arriver à la maison et me les offrir.

Combien de fois ai-je entendue mon amie me dire : si tu avais vue ta maman comme elle était belle dans sa petite robe à fleurs, son grand chapeau sur la tête et son gros bouquet de pivoines dans les bras.

J’entends encore sa voix lorsqu’elle arrivait : houhou ! Il y a du monde ici !

17 réflexions au sujet de « Les pivoines »

  1. Un beau souvenir malré que tu nous dis que ta maman tombait. Aussi je ne retiendrais de ce texte que la joie de ta maman à te cueillir les pivoines de son jardin, des mots de ton amie et de ta joie à l’entendre.

    On a le droit de parler de nos maman le jour où cela nous chante.

    J’aime beaucoup les pivoines.

    Bisous et belle fin de samedi

    EvaJoe

    • Pendant des années, j’ai suivi le même chemin que maman concernant les chutes.
      Tu sais, les chutes faisaient partie de sa vie et de la nôtre mais tu as raison de ne retenir que le plus beau.
      Bisous EvaJoe

    • Oh non, pas particulièrement ce jours-là mais cela faisait un si beau tableau ! (même si la robe était vieille mais qu’elle l’aimait beaucoup parce qu’elle était fraîche lorsqu’il faisait chaud)

  2. Bonsoir pimprenelle, ah nostalgie quand tu nous tiens, mon premier bouquet me fut offert par notre nouvelle voisine juin 96, ça sentait bon, autant qu’une rose, j’en garde encore un bon souvenir… merci aussi, bises4

    • Quand on arrive à un certain âge, je crois que la nostalgie fait partie de notre paysage !
      Je suis heureuse que ce premier bouquet soit, por toi, un vrai bon souvenir et que tu en gardes l’odeur. Une bien gentille voisine.
      Bises4 Jill

  3. Florence – Testé pour vous
    Bonjour…souvenirs qui me touchent, m’émeuvent…je comprends combien ta maman te manque…et lorsque certains souvenirs remontent, c’est la gorge nouée hein
    J’aime ton texte…ce qu’il donne comme émotion, juste en quelques lignes…merci pour ce moment 🙂
    Je te souhaite une très très belle journée…j’espère qu’il fait beau par chez toi et que l’eau n’envahit pas tout…à très très bientôt 🙂

    • Bonjour Florence. Pas besoin de beaucoup de mots, c’est ainisi. Bien sûr qu’elle manque. Nous en parlons et elle est toujours là, comme tous ceaux qui nous manquent tellement.
      Pas terrible le temps.D’ici que l’eau arrive chez nous … si bien sûr par infiltrations mais la rivière est en bas. Une maison a failli … l’eau ruisselait de derrière.
      Je vais aller te lire et peut-être avoir des nouvelles.

  4. Coucou Dame Pimprenelle !!! Sourire
    Il n’y a pas de jour J pour se remémorer de doux Souvenirs… Sourire Tendresse
    Et en plus, tu partages avec Nous… Alors souviens-toi encore… C’est beau, tendre, doux à mon coeur et ce, malgré les « chutes de Vie », ce dont tu te souviens… Clin d’oeil/Sourire
    Je te souhaite une très douce journée Dame Pimprenelle ainsi qu’une excellente semaine !!! Intense Sourire
    Mille tendres Bisoudoux Chaleureux
    ***Tincky***

  5. Un merveilleux souvenir… je l’imagine ainsi et je suis émue, très.
    Nous gardons au coeur le meilleur, même bien longtemps après leur départ.
    Merci pour ce partage d’émotions.
    Je t’embrasse très fort.

  6. Un bien touchant souvenir, comme quoi tout est lié, les êtres et les choses, un fil d’amour qui nous unit.
    Bisous et douce journée
    Alain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.