Le monde ou mon monde ?

Notre capitaine, Jill Bill, pour le défi N°253, nous demande de refaire le monde sur le zinc en incluant ces 15 expressions en verlan, s’il vous plait!

Auch = chaud, Beubard = barbe, Cheum = moche, Gueudin = dingue, Joibour = bourgeois, Keum = mec, Laisse béton = laisse tomber, Meuf = femme, Nawak = n’importe quoi, Péta = taper, Résoi = soirée, Teillebout = bouteille, Veugra = grave, Yeuve = vieux,  Zeyo = oseille

Ce soir, coup de cafard, j’ai passé les monts et me retrouve au café.

– Patron, une teillebout !

– Une pour toi seul ?

– Et comment !

– Ben dis donc, ça doit pas aller fort, d’habitude, tu plaisantes, tu fais rire, tu remontes le moral de tout l’monde. Mais qu’est-ce qu’il t’arrive ? Les infos ? Le monde qui ne va pas ?

– Le monde qui ne va pas, tu parles depuis le temps qu’on en parle et que chez toi, justement on essaie de le refaire et que ça marche pas parce que les humains sont les humains, qu’ils jalousent les voisins, alors le monde, tu parles, normal, c’est pareil, ils sont tous à couteaux tirés. J’ai jeté les armes, je ne veux même plus en parler, ça m’fout le moral à zéro en temps normal, alors, en ce moment …

– Mais qu’y a-t-il de plus en ce moment ?

– La meuf qui nous gouverne cette quinzaine nous a lancé un défi complètement  gueudin. Elle a dit que joibour comme je suis, je s’rais pas capable de r’faire le monde chez toi.

– Ben c’est qu’elle te connait mal.

– Tu parles, surtout avec tout ce qu’il se passe en ce moment, c’est pas l’plus difficile. Laisse béton, c’est nawak.

– Toujours parler de ce sujet, c’est auch chez moi. Ca tire à hue et à dia et finalement, il faut que je m’interpose car il y a toujours risque de bagarre ici aussi. Tu dois être trop yeuve. Les keums dans ton genre parlent plutôt d’zeyo. Tu f’rais mieux de péta la belotte.

– Même pas envie. J’en ai peut-être de la zeyo mais en ce moment elle fond rapidement.

– Mais qu’est-ce que t’as à rabacher comme ça ?

– J’ai qu’au lieu de passer la résoi chez moi, j’suis dans mes pâtures et que ça me beubard et même bien plus, mes bêtes crèvent les unes après les autres, au moins une par jour, c’est vegra. Les vétos ont fait autopsie sur autopsie et ils sont sûrs de rien. Des bestioles, des vers, qui se promènent dans mes pâtures et tout ça la faute des inondations qu’ils disent.

– Ha, je comprends mieux ! C’est cheum. Allez tiens, je te l’offre la teillebout.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16 réflexions au sujet de « Le monde ou mon monde ? »

    • Tu as raison. En plus, comme je le dis à Jeanne, refaire le monde … tellement s’en chargent sans succès ! J’aurais peut-être pu le faire en délirant mais pas envie.
      As-tu vu quand j’ai publié ? On peut dire que je n’étais pas dans les clous non plus.
      Beau temps chez toi ? Pas terrible chez nous, petites averses avec du vent et je me gèle.
      Bises

  1. Bravo !
    J’ai adoré ta façon de répondre au défi. Tu m’as fait rire.
    Même si en y pensant, c’est un sujet bien sérieux.
    Bisous et douce journée. Merci pour tout.

    • En plus, il est vrai de vrai !
      C’est vrai que, parfois, il suffit de tourner une phrase pour que ça passe.
      Bisous Quichottine. Merci d’être venue car je sais que tu as beaucoup, beaucoup à lire et écrire.

    • Tu parles, ce n’était plus le jour depuis longtemps. Merci pour ton indulgence.
      Le coup de mou dure, dure … il va quand même bien falloir que je me remette un peu à écrire et même mâchouiller mes mots pour les contes.
      Là, de voir passer les bêtes suspendues par les pattes, ce n’est pas mon troupeau, mais ça me fait mal. Et ce n’est pas encore terminé.
      Bises4 Jill

  2. Bonsoir Pimprenelle,
    Je n’avais pas vu ta participation dans le récapitulatif Une chance que tu es passée chez moi. Joliment relevé, le défi !!! Mille bravos. J’ai essayé quelques fois de m’inscrire à ton blog, et ça ne fonctionne pas, hélas.
    Douce soirée et bon week-end,
    Bises ♥

    • Mais Colette, j’étais tellement en retard qu’il n’y a rien d’étonnant.
      Je ne sais pas pourquoi tu ne peux pas t’inscrire. Je peux demander si tu le veux.
      Bon week-end à toi aussi, mais pas le même !
      Bises

  3. Bonjour Pimprenelle,

    J’ai déjà entendu parler de problèmes de ce genre mais c’était il y a longtemps. Pauvre éleveur! C’est moche ce qui lui arrive.
    Refaire le monde! Ah la la! C’est vrai que si l’on pouvait…
    Passe un bon dimanche

    • Le troupeau qu’il a gardé dans la même pâture se réduit comme peau de chagrin.
      Ils sont toujours en suppositions.
      Comme il nous disait : un jeune qui débute, il n’a plus rien, car il lui faut rembourser les crédits.. Heureusement pour lui, il ne lui reste plus trop à rembourser.
      Pas d’assurances, bien trop chère pour des bêtes.
      Bon week-end Martine

  4. Ah heureusement que je passe en revue toutes les croqueuses de mots aujourd’hui , je n’avais pas vu ta participation au défi de Jill. C’est fou cela les morts des bêtes dues aux inondations, je comprends qu’il ne soit pas sereine ton personnage ,il y a de quoi rire jaune .
    Bonne journée
    Bises

  5. Ho mais j’ai pas reçu la news de celui-là ça aurait été bien dommage de le louper heureusement suis passée par hasard souhaité a la base une bonne semaine. Bisous bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.