La rentrée 2020

pour donner l’envie de lire aux enfants

 

Comme certaines d’entre vous le savent, tous les ans, je vais au collège pour des 6ème en difficulté avec la lecture.

Cette année la rentrée était différée. Jusqu’à présent je rencontrais le CPE adjoint qui a été muté, notre collège étant un multisite,  pour devenir CPE principal.

Le rendez-vous avec la CPE le remplaçant a été tardif.

Ma rentrée s’est effectuée le 10 novembre.

A 12h40, comme c’était prévu, il n’y avait pas d’élèves pour moi. Ils sont arrivés à 13h comme les années précédentes puisqu’ils étaient à la cantine.

J’ai donc fait connaissance de cinq élèves alors que six étaient prévus. Je sais bien que tous les ans, le démarrage est un peu difficile, mais là alors !… Je ne m’attendais pas à cela.

Je leur avais préparé des virelangues, comme tous les ans. Là, je me suis vite rendu compte du manque de vocabulaire pour certains. Chacun avait son petit papier, covid oblige, pour lire.

« Le ver vers le verre en verre vert ». Lu, décortiqué, dit avec des gestes de ma part, pour certains, rien à faire. Une a expliqué ce qu’est un ver de terre. Et nous vivons à la campagne !

Mise au point avec la CPE. Nous repartons sur de bonnes bases. Enfin, c’est ce que je pensais.

La semaine suivante, il n’y avait qu’une élève. Elle est très timide et j’ai pu expliquer certaines choses. Elle a fini par oser me parler.

Je viens, je viens pas. Vous connaissez ?

Cette semaine il a fallu mettre des règles de conduite, il en manquait encore un. J’espère que tout va rentrer dans l’ordre. Je n’avais pas encore connu cela. C’est une première.

Le seul garçon qui était là m’a dit être un hyperactif obligé de prendre des médicaments le matin avant de venir au collège et le soir pour dormir. Donc, c’est normal qu’il se lève, qu’il veuille aller aux toilettes et autre. Mais, il y a un petit mais, j’ai lu un conte, et, si tout au début, je voyais les regards inattentifs, tous sont venus se poser sur moi, ne m’ont plus quittée. 

Bizarrement, l’hyperactif, n’a pas bougé, même pas un doigt.

On verra par la suite.

Une fille m’a demandé à quoi servait ce que nous faisions puisqu’elle lit. Elle lit, oui,  comme une petite machine, sans comprendre. Mais nous n’avons pas attaqué un texte.

L’hyperactif m’a dit qu’il n’a rien « senti » depuis la semaine précédente. J’ai simplement répondu  qu’il faudrait attendre un moment pour voir des progrès. Qu’eux ne se rendraient peut-être pas compte mais leur professeur si.

Espérons que je puisse les emmener un peu sur le chemin.

Si je vous disais, qu’il y a deux semaines, j’étais tellement fatiguée, lasse, que je n’avais plus du tout envie de retourner et puis, je me suis dit qu’il n’y avait pas de raison, qu’ils arriveraient bien à progresser un peu.

Qu’il y a trois ans j’avais bien entendu que la lecture ne servait à rien dans la vie et que j’ai continué.

 

22 réflexions au sujet de « La rentrée 2020 »

  1. Coucou la miss… De quoi se décourager en effet, mais… on en tire tjs quelque chose de positif, toi comme celui qui t’écoute lire ! De nos jours avec d’autres distractions comme les jeux vidéos, la tablette dès 5 ou 6 ans, si les parents n’offrent plus de livres… ils ne vont pas en réclamer ! Un juste milieu, même chez les jeunes, qui vivent dans un monde hyper connecté !!! Bises4 pimprenelle et courage avec les mômes !!

    • Tu as tout à fait raison. Pour les parents c’est tellement pratique.
      La semaine dernière j’ai dit aux enfants qu’il est bien plus facile leur dire oui que non.
      Je vais faire une petite suite avec ce jour.
      Bises4 Jill.

  2. Punaise ça promet l’avenir avec des enfants dans ce genre qui ne s’intéresse pas ne comprenne pas. Il doit en falloir une sacré dose de courage pour faire ce métier et surtout, continué année après année. J’admire car j’en serais incapable quelle patience! Bravo à toi. Bisous bisous ravie de te relire

    • Mais ce n’est pas du tout mon métier Renée. Ma mère voulait que je sois institutrice et je n’ai jamais voulu.
      On m’a demandé si je voulais faire en sorte que certains élèves viennent à la lecture. J’ai dit oui, surtout en pensant à mon fils qui l’avait fait pendant son service militaire. Juste de l’aide.
      Pour certains enfants, tu te rends compte qu’ils ont même du mal avec les syllabes. Et oui, c’est triste.
      Gros bisous et bonne soirée. J’espère que ton moral est revenu, au moins un peu.

  3. Oups tout mon commentaire s’est effacé , voilà ce que ‘est d’avoir un clic sur la souris qui fait revenir en arrière . Je disais que oui il y avait de quoi se décourager quand les jeunes ne se mobilisent que peu dans leur présence .
    Et pourtant quand la petite étincelle se produit et que tu vois qu’ils accrochent c’est vraiment chouette .
    Pour répondre à ta question dans le commentaire que tu m’as laissé, je dirais on fait aller , c’est dur, dur de passer d’une organisation journalière basée sur les besoins de l’animal à plus rien du tout le concernant . Mon esprit était vraiment occupé toute la journée par la chienne, au point où maintenant quand j’entends un petit bruit je crois qu’elle est encore là et demande quelque chose .
    Bonne soirée
    Bises

    • C’est cette petite chose qui me fait revenir d’année en année. Et les professeurs le disent.
      C’est vrai qu’ils vivent avec nous, que nous nous occupons d’eux et qu’ils manquent tellement.
      Je te mettrai un petit mot.
      Bises Jazzy

  4. Bonjour Pimprenelle,

    Moi aussi j’admire ta patience. Quand on aime notre belle langue, que l’on aime beaucoup lire, comment comprendre cette réflexion: » que la lecture, ça ne servait à rien ». C’est fou ça! ma fratrie et moi adorons la lecture sur bien des sujets différents. Cet amour nous a été donné par nos parents. Et nous l’avons transmis à notre descendance.
    Bon courage pour la suite. Cela vaut la peine, même si tu n’en repêches qu’un seul.
    Bises

  5. Que c’est difficile aussi pour cette génération qui n’a qu’à prendre son téléphone. Un livre ça sert à quoi ? Le leur faire comprendre c’est comme si tu voulais grimper dans les nuages avec une échelle. Et encore, c’est peut-être plus facile !
    Se faire des images en lecture, un film, c’est ce que je leur demande. A la fin de l’année j’aurai peut-être réussi avec une. Si deux …
    Bises Martine

  6. effectivement c’est décourageant .mais s’il n’en reste qu’un(une) cela vaut la peine de continuer.
    Les enfants actuels n’ont pas beaucoup de vocabulaire;ils regardent trop la télé ou le portable et il n’y a plus de conversation avec les parents hélas.
    Tiens bon! Bise

    • Bien sûr que cela vaut la peine. Tu sais, c’est la première fois que ça m’arrivait de dire cela. Ce doit être une saturation du manque de parents justement pour tellement de choses.
      Un jour j’ai vexé l’aîné des petits enfants, alors qu’il avait 17 ou 18 ans, en lui disant qu’il avait moins de vocabulaire que lorsqu’il n’en avait que quatre. Je peux te dire qu’il a rapidement changé son fusil d’épaule, tout au moins devant nous !
      Je ne lâcherai pour rien au monde !!! Et merci pour l’encoragement Fanfan.
      Bonne journée

  7. Oui, dur, dur, l’éducation… reprendre derrière des parents qui n’imaginent pas combien c’est essentiel d’apprendre à leurs enfants à s’évader avec des mots qui dansent sur une page.
    C’est une arme magique pour les aidera tout au long de leur vie, à soigner les pires peines, les pires peurs, c’est un billet gagnant pour leur avenir.
    et Oh combien, c’est plaisant de s’asseoir sous un arbre avec un livre à la main…
    Je me souviens avoir commencer le livre avec Aurore, dès qu’elle a été capable de se tenir assise et qu’elle a pu tenir quelque chose dans ses mains
    c’était un livre plastifié pour le bain!!! bien avant de savoir marcher, elle «  » »lisait » » » . (rire)
    Alors même si c’est difficile aujourd’hui de convaincre les ado qu’il y a autre chose que le portable, continue ton sacerdoce !!! il en sera toujours un qui viendra vers toi , pour lui, juste pour lui et son devenir!
    Plein de bisous Pimprenelle et Bonnes Fêtes

    • Mais c’est si facile d’avoir la paix pour ces parents là.
      A la mort de notre fis, j’ai rempli des cahiers pendant les nuits. Je n’ai pas relu. Je e dis parfois que j’ai peut-être été injuste avec certains à ces moments de douleur. Juste parce que les ressentis sont souvent négatifs. En tous cas cela m’a aidé.
      Et oui, la lecture, même dans les pires moments elle aide.
      Comme chez toi, le livre dans des mains, toute petites, mais qui n’ont jamais au grand jamais déchiré. En l’écrivant, je me dis que c’était une chose formidable. Que le respect du livre a perduré.
      Bien sûr, que les enfants « lisent », il n’y a qu’à les entendre raconter le livre !
      Merci Passion. Je ferai en sorte que, on ne sait jamais. Tiens je ferai peut-être un petit article juste pour dire si j’ai réussi à accrocher un peu plus d’un séance.
      Bisous Passion

  8. J’étais déjà passée… mais je ne retrouve pas mon commentaire, il a dû se perdre dans les indésirables. 🙁
    C’était une bonne rentrée, j’espère que tout se passe bien depuis.
    Je t’embrasse fort en espérant que tu aies de bons moments en cette fin d’année.

  9. Bonjour Pimprenelle, on ressent ta tristesse qui est bien compréhensible ! je souhaite que les enfants prennent conscience du bien fait de la lecture mais je sais que ta patience et ton amour pour eux l’emportera 😉
    Merci pour ton gentil message et j’espère que la neige est arrivée chez toi histoire de te rappeler ces bons moments d’enfance avec ta luge 🙂
    Gros bisous et passe de belles fêtes de fin d’année

    • Merci Marie. Je ne parlais même pas de l’enfance pour la luge. Nus devions avoir de la neige aujourd’hui, mais … il y a eu de la pluie toute la matinée !
      Si seulement j’arrivais à faire lire avec fluidité une des filles, je serais heureuse.
      Je ne lâche pas facilement. J’espère seulement pouvoir tirer sur le bon bout du fil. Le plaisir de la lecture, l’évasion. Tu sais je leur demande de voir.
      A toi aussi Marie des fêtes de fin d’année agréables.
      Bisous

  10. Je passe te souhaiter aussi une très bonne année 2021, merci de tes gentils coms sur mon blog. Santé et bonheur à toi ainsi que tout tes proches. Bisous….étrange il me semblait avoir laissé le même com avant, ou c’est modéré ou ne sais plus ce que je fais deviens sénile? rire. Bisous re

  11. Ca m’étonnerait ! Je ne sais pas si cela a joué mais j’ai reçu des mails avec un gros retard.
    Ils sont en train d’installer les câbles pour le fibre optique chez nous, on verra si cela va nous avancer car nous sommes en bout de réseau.
    Bonne année 2021 pour toi aussi.
    Bisous Renée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.