Défi N° 163 Petite souris notre amie.

 

Hello les Croqueurs de Mots...

 

Pour le lundi 4 avril 2016

Sur une photo de Cezary Wysynski (National Géographic)

Jill Bill notre capitaine pour la quinzaine nous demande :

Racontez une p’tite histoire en prose ou autre… poésie, haïku, etc, à votre guise !
Pour les jeudis/poésie du 31 mars et du 7 avril 2016
« Thème libre OU faites-nous deviner un animal de votre choix… »
Rien de bien sorcier je pense… A vos belles plumes, je « conte » sur vous ! 
Que ce souriceau se fasse muse, 
J’aurai plaisir à venir vous lire, oh ouiiiii !

 

 

peenyWqTUn92sA3mJpLBoGaHIvk@500x375 

 

Gentille petite souris, qu’es-tu venue faire ici.

Il était une fois … une petite souris entrée par effraction dans notre maison. De nuit, sans faire de bruit , elle est entrée dans la maison à petits pas de petite souris. Personne l’a vue, personne l’a entendue.

Une petite chatte noire, terrible chasseresse sévissait dans cette maison agissant souvent en tyran avec un chien noir lui aussi à qui elle tirait les poils, la queue, les oreilles. Il fallait toujours qu’il s’occupe d’elle. Pourtant elle était très indépendante vis à vis de moi et de mon mari. Elle rapportait ses proies, les montrait, attendait un compliment et repartait avec.

La petite souris s’est installée dans le  buffet de cuisine, là où était rangé : des biscottes , des petits gâteaux secs, des pâtes, du sucre … enfin tout ce que l’on trouve dans un buffet.

Pendant le petit déjeuner, elle a couiné. Je me suis levée, ai ouvert le buffet et ai vu cette petite bête toute surprise d’être démasquée.

Que s’est-il passé entre elle et moi, nul ne le saura jamais. Toujours est-il que la petite souris a eu le droit de loger dans un tout petit meuble à côté du buffet. Je lui mettais de quoi grignoter et boire et jamais au grand jamais cette petite souris n’a profité de l’accueil pour aller manger dans le buffet. Nous disions en riant que c’était un petite souris bien élevée.

Le chien et même la terrible chasseresse l’avaient adoptée eux aussi. Il fallait voir la toute petite trotter à leur nez et à leur barbe.

Mes parents étaient en vacances chez nous et trouvaient très bizarre cette cohabitation. Maman disait que ce n’était pas hygiénique, que notre souris pouvait transporter des maladies. Elle ne se souvenait pas que, chez eux, j’avais eu  … une petite souris, mais blanche.

Un matin de très bonne heure, bien plus tôt que d’habitude, mon père est arrivé dans la cuisine et a allumé.

C’était le moment où la petite souris passait juste devant la truffe du chien qui réveillé en sursaut à mis un coup de patte sur ce qui passait devant lui et s’est rendu compte, trop tard, que c’était la petite souris. Elle n’a pas poussé un cri. Il a essayé de la faire revenir à la vie en la léchant mais cela ne lui a pas été possible. Il s’est retrouvé tout bête et tout malheureux.

Elle est partie comme elle était venue … sans bruit.

 

 

 

41 réflexions au sujet de « Défi N° 163 Petite souris notre amie. »

  1. Bonjour pimprenelle, snif à la fin… là au mauvais moment au mauvais endroit comme on dit… c’est la vie, des souris aussi, mais ton histoire est belle, tolérance et cohabitation, une belle leçon en somme !! Merci à toi, bon lundi croqueurs, bises de jill 😉

  2. Oh la jolie histoire je me disais en te lisant et puis patatras tout est tombé à l’eau, le chien… A tué la petite amie qu’il avait…Mais je trouve mignon malgré tout qu’il est l’idée tout animal qu’il était de la lécher pour lui redonner vie. Il ne connaissait pas sa force…

    Bon il me semble que tu as eu des déboires, cette petite souris t’as bien promené…Rire!!

    Belle fin de journée

    Bises d’EvaJoe

    • Mais oui, et ce n’est pas fini. C’est le genre de machine qui me tient en échec et je n’aime pas trop.
      Tu sais … un grand coup de langue … et ça repart ! Pourtant, ce n’était pas une chienne.
      Bon après-midi EvaJoe.

  3. J’ai beaucoup aimé cette histoire pleine de tendresse même si la fin est triste mais ainsi est la vie. Oh la pauvre petite souris. J’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ton écriture. Je reviendrai. Bon mardi.

  4. Oh… la pauvre !
    Mais avant ce grand départ, elle a eu la chance de partager beaucoup avec les habitants de la maison…

    Ton récit est très émouvant.
    Bisous et douce journée Pimprenelle.

  5. une drôle d’histoire particulièrement attendrissante. La fin est triste mais pouvait-il en être autrement ? Tel est le sort des souris mais j’imagine sans peine le dépit du chien qui ne voulait pas cela !!! bises et belle journée

  6. cette histoire me rappelle la nôtre … par contre, j’ai réussi à attraper la souris dans une cage et je l’ai relâché un jour de soleil … le chien et le chat n’ayant pas réussi à l’attraper.
    Merci pour cette belle histoire que tu racontes bien.
    Bises bien grises

    • 🙄 Pourquoi ? Tu as peur des souris ou est-ce un souci de propreté ?
      Amusant, les animaux qui se sont succédé dans la maison étaient « bien élevés ». Je n’ai jamais compris pourquoi.
      J’avoue avoir mis dehors un hérisson lorsque j’ai vu tout ce qui grouillait sous ses pics.
      Bisous

  7. Coucou Primpenelle

    nous avons eu beaucoup de souris dans une grande maison à la campagne ultérieurement… Avant que nos chats ne les dévorent, mon mari mettait des tapettes, attrapait les souris, les mettait dans une boite et leur rendait la liberté dans les champs loin des maisons…
    Je trouvais cela sympa !
    Merci pour cette histoire fort bien contée qui tient en haleine jusqu’à la fin et là, boum, la surprise : snif !
    Bisous

  8. Quelle triste fin pour cette petite souris. Quoique … elle ne l’a pas vu venir et c’est mieux que de finir entre les griffes du chat 😉
    Merci Pimprenelle pour ce joli conte et pour ta participation. Pour le défi de demain c’est moi qui m’y colle 😀
    Bisous à toi .
    Domi.

  9. Florence – Testé pour vous
    Bonjour…belle et triste histoire…mais elle a vécu heureuse, même si ce fut très court…c’est là je pense l’essentiel 🙂 🙂 Bravo pour ce récit…hé hé, enfin tu nous racontes hein…et ma foi, j’aime alors surtout n’arrête pas 🙂
    Comment vas tu ? En pleine forme j’espère ! 🙂
    je suis rentrée hier et pendant la semaine dernière, j’ai fait la connaissance de mon petit fils…ah la la, comme il est adorable, trop trop mignon…ah la la, comme j’ai aimé le rencontrer, lui parler, le câliner 🙂 que du bonheur 🙂
    Je crois qu’il y a un autre article..je vais le découvrir 🙂

    • Mais ce n’est pas un conte ! Juste une petite histoire de vie. Remarque, c’est vrai que dans l’histoire il y a une morale non dite.
      Et toi, ne te lasse pas de nous raconter tes petits enfants et tes chats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.