Archives

pêche aux coquillages

La toile...

 

 A voir chez Adamante 

 

Sur la plage
en quête de coquillages
dans la lumière ocre
jupes relevées
dos ployés
pieds et jambes enfoncés
presque envasés
les femmes
fouillent
le sable
la mer
le ciel
voient deux poissons
gueule ouverte
essayer
d’avaler
le soleil

Le Père Noël est distrait

 

ob_771392_pe-re-noe-l-2015

 

A voir chez Adamante dans : l’herbier page 27

 

Mais

pourquoi est-il si distrait

pendant sa tournée

il a rencontré

un manège

installé

dans un sapin

quelle idée

il est resté jeune

et même très jeune

Père Noël

vite un petit tour

les rennes ont ricané

mais ils ont acquiescé

le connaissant

pas moyen de faire autrement

Père Noël a tiré sur le pompon

les rennes ont dit non

petit tour après petit tour

dans le manège

Père Noël

est resté les enfants on pleuré.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la poésie du jeudi

 

 

  ma pimprenelle qui n'est pas blanche.1JPG 

 

 

Etais-je devenu un robot

le matin

les enfants

petit déjeuner

 école

jardinage

ménage

lavage

popotte

 école

les enfants

déjeuner

école

repassage

couture

tricot

popote 

école

les enfants

goûter

devoirs

douche

dîner

lecture

courrier

j’ai dit stop

je suis devenue conteuse

maintenant je deviens blogueuse

être robot

soit

mais point trop n’en faut

 

 

C’était un thème proposé par Enriquetta mais je n’avais pas osé publier.

 

la belle

linkHabenaria Myriotricha 03 

Un grand merci à Toun qui m’a permis de lui emprunter cette photo

Il a un album à vous couper le souffle

 

 

 

 

Elle est devant mes yeux

Si belle que je reste là

A la regarder

Je ne pense pas

Je la contemple

Elle n’est que grâce

Aspirée vers le ciel

Sur les pointes

Elle danse

Ses voiles de soie

Volent autour d’elle

Qu’elle est belle

 Sur les pointes

Elle s’élève

Toujours plus haut

Pour être admirée

Elle sait qu’il lui faut

Trouver la lumière

l’épouvantil du domaine

linkL-EPOUVANTAIL-DU-DOMAINE

link                                           
Un grand merci à m’Annette qui m’a si gentiment proposé son dessin

 

 

Ne peut-il rien bouger

Pour brinqueballer

Au moins un zest de vie

Peut-être le vent

Soufflant

Au travers de son coeur

Invite-t-il

Les merles

A venir se goberger

Pour qu’ensuite viennent

Pousser

D’autres cerisiers

Pourvu que les enfants

Soient toujours là pour le protéger