Archives

Eliette

 

A la cour de récré Madame Jill Bill nous demande d’accueilli Eliette

 

Eliette

Ce n’est pas qu’elle fasse la fête

Elle a tellement de soucis en tête

Elle pèse le pour

Elle pèse le contre

Se décider elle ne sait pas

Allez Eliette

Il serait bon que tu t’y mettes

Ce n’est pas d’attendre

La vieillesse

Pour te lancer 

Par ici

Tout le monde le dit

Tu es la reine de la papinette

Allez fonce

Ouvre le ton petit restaurant

J’y amènerai mes petits enfants

Je demanderai à mon neveu ébéniste

De te faire une grande papinette

Pour mettre au-dessus de ta cheminée

Comme emblème de ton métier

Car les sauces

Dans ton chaudron magique

Tu mijotes

Tu sais rassasier

Les affamés

Et contenter

Les estomacs délicats

Qui auront  toujours un petit plat

Comme on n’en fait pas

Cléon

 

Liens du rassemblement de la cour de récré de JB

Je crois que la maîtresse a demandé à Cléon d’entrer à la Cour de Récré. Il va falloir le prendre par la main car il est morose.

Un amusement qui m’a trotté dans la tête en faisant la vaisselle. Comme quoi ça vaut le coup, parfois, de faire la vaisselle !

 

Cléon

un jour

a entendu

Yvette Horner

Depuis ce jour

Cléon

ne parle  que d’accordéon

Cléon

un jour

a entendu

parler de la java

 de la petite

qui tombe amoureuse

de l’artiste

qui joue de l’accordéon

ça lui a donné le frisson

il est devenu triste

même avec son accordéon

même en jouant des javas

aucune petite

n’est amoureuse

de Cléon l’artiste

Il aurait mieux fait de choisir le clairon

Mattéo

 

Matttéo le prénom pour la cour de récré de la maîtresse, madame Jill Bill

Peut-être va-t-il enchanter et faire chanter la cour de récré mais Madame il faudra le surveiller car …

Mattéo

Est toujours en retard

Toujours le nez en l’air

Toujours à bailler aux corneilles

Comme dirait sa grand-mère

Mattéo réveille toi

Le soleil luit

Le printemps est là

Il fait beau

Où étais tu cette nuit

La tête dans les étoiles

Encore à composer

Maudit saxo

Ca ne vaut pas

Un bon dico

Pour réussir dans la vie

Tu finiras dans le ruisseau

 

Azélie

La maitresse, Jill Bill accueille Azélie à la cour de récré.

Excusez moi maitresse Azélie vient de voir que c’était le jour de venir à la cour de récré.

 

C’était en janvier

Azélie

Bien décidée

Est partie

Par les chemins

Pour marcher

Dans le vent

Pas du tout cristalin

Qui vient de se lever

Elle n’a pas pris

De parapluie

Le vent

A forci

L’orage a grondé

Les éclairs ont zébré

Le ciel de tous côtés

C’était violent

Azélie

Est rentrée

Mouillée

Rincée

Trempée

Détrempée

Pour se réchauffer

Elle s’est douchée

Eucher

Madame la maitresse Jill Bill nous demande d’accueillir Eucher à la cour de récré.

Je ne sais pas pourquoi, ce matin, dans mon jardin, j’ai aperçue une Euchère. Bien sûr ce n’est pas vraiment le prénom demandé mais j’ai eu envie de la faire entrer dans la cour de récré. Du coup, elle a pris du retard.

 

Euchère ma chère petite

pourquoi te cacher

ne rougis pas

tu es si belle

si frêle

ne dis rien

je vois

ce n’est pas toi qui te cache

ce sont les autres

un peu jalouses

elles ne veulent pas que l’on t’admire

pourquoi être envieuses de toi

 tu ne leur fais pas d’ombre

allez pousse les un peu 

montre toi