Archives

Le jeudi en poésie – la personne

 

 

A l'abordage le-defi

 

 

« La personne »

 

 

Pour le jeudi en poésie.

 

ABC

 

A la barre des croqueurs de mots pour la quinzaine.

 

 

Rappelez-vous

« mon nom est

Personne »

ce film

a été le chouchou

du moment

pour un des garçons

Personne

vite dit

il est là

dans le film

bien présent

peut-être

que ce garçon

contrairement

à celui

qui dans le film

avait ce drôle de nom

souvent

se sent

transparent

comme s’il

ne comptait pas

comme s’il

n’existait pas

pourtant

bon sang

une personne

c’est important

elle est

« La Personne »

 

 

le jeudi en poésie – Le monde

A l'abordage le-defi

 

 

ABC nous demande une poésie sur Le
Monde

Ce poème de Jacques Prévert représente, pour moi, ce sujet.

 

 

En sortant de l’école.

En sortant de l’école
Nous avons rencontré
Un grand chemin de fer
Qui nous a emmenés
Tout autour de la terre
Dans un wagon doré.
Tout autour de la terre
Nous avons rencontré
La mer qui se promenait
Avec tous ses coquillages
Ses îles parfumées
Et puis ses beaux naufrages
Et ses saumons fumés.
Au dessus de la mer
Nous avons rencontré
La lune et les étoiles
Sur un bâteau à voiles
Partant pour le Japon.
Et les trois mousquetaires des cinq doigts de la main
Tournant la manivelle d’un petit sous-marin
Plongeant au fond des mers
Pour chercher des oursins
Revenant sur la terre
Nous avons rencontré
Sur la voie de chemin de fer
Une maison qui fuyait
Fuyait tout autour de la terre
Fuyait tout autour de la mer
Fuyait devant l’hiver
Qui voulait l’attraper.
Mais nous sur notre chemin de fer
On s’est mis à rouler
Rouler derrière l’hiver
Et on l’a écrasé
Et la maison s’est arrêtée
Et le printemps nous a salués.
C’était lui le garde-barrière
Et il nous a bien remerciés
Et toutes les fleurs de toute la terre
Soudain se sont mises à pousser
Pousser à tort et à travers
Sur la voie du chemin de fer
Qui ne voulait plus avancer
De peur de les abîmer.
Alors on est revenu à pied
A pied tout autour de la terre
A pied tout autour de la mer
Tout autour du soleil
De la lune et des étoiles
A pied, à cheval, en voiture et en bateau à voiles.

Jacques Prévert.

le jeudi en poésie – changer d’air

 

 

 

 

 

 

M’annette est à la barre ces quinze
jours.

Le deuxième jeudi en poésie a pour thème : changer d’air.

 

 

Changer d’air

a dit m’annette

je voudrais bien

mais je ne peux pas

il est là

qui m’trotte

dans la tête

depuis ce matin

c’est qu’il est malin

il m’obsède

il me possède

j’ai pourtant essayé

de m’en défaire

pour ce faire

j’ai changé d’air

j’ai pris la voiture

pour faire un tour en
ville

rien à faire

il a sauté

par-dessus

les arbres et les toitures

j’ai quitté la ville

je suis rentrée

j’ai mis un CD

il n’a pas voulu

se laisser faire

alors je me suis laissée faire

je vais vous faire un aveu

je suis entrée dans son jeu

je l’ai fredonné

je l’ai sifflé

je sais qu’il n’y a rien à faire

pour changer d’air

 

 

 

 

la poésie du jeudi

 

 

A l'abordage le-defi

 

 

 

M’annette à la barre de cette quinzaine.

Pour ce jeudi en poésie : l’orage ou l’ô rage ou l’eau rage.

 

 

L’orage

s’est annoncé

les éclairs

ont zébré le ciel

le ciel

s’est assombri

le tonnerre

a grondé

l’eau

venue du ciel

s’est déversée

cela a duré

duré 

la mer

elle aussi

s’est assombrie

elle a grossi

l’eau

douce

a rencontré

l’eau

salée

le vent

a poussé

la mer

vers la terre

la mer

a envahi

la terre

l’accalmie

est arrivée 

l’eau

du ciel

a cessé

de se déverser

l’eau

de la mer

s’est retirée

sur terre

elle a laissé

derrière elle

tout un fatras

un amas

de débris