Archives

Bonne Année 2016

 

SANY0027

 A vous toutes et tous qui venez me lire

Je souhaite une année sereine

Une année pleine de petits bonheurs

Une bonne santé

 En un mot : Une Bonne Année 2016

 Que les hommes aient une vie aussi remplie d’amitié que ce deux là

 

 

 

 

 

50 Ans

 Elle n’en avait pas rêvé. N’empêche … c’est arrivé à pas de loups. Mais quand ils ont été là … cinquante ans …

Ils ont été fêtés trois fois.

 Non … pas mes cinquante ans d’âge, mais ceux de notre mariage. Des Noces d’Or, parait-il.

 BLOG Pimprenelle Josette 50 Ans de Mariage Noces d'Or le 17 Octobre 2014

 Tincky, une aminaute, a réalisé le carton d’invitation

 

La première fois,  le jour même, en octobre dernier, juste nous deux.

La table avait été dressée dans la cuisine. D’accord, cela ne fait pas vraiment fête, mais mon époux me connaissant, sait que j’ai facilement froid, donc c’est lui qui a choisi la pièce.

Regardez, les roses étaient les dernières du jardin qu’il ait cueillies.

Il y avait un petit paquet dans mon assiette, pourtant nous avions décidé de ne rien s’offrir. Dans le petit paquet, mon vieux bracelet en argent, qu’il avait coupé, à ma demande, quelques jours auparavant. Sans m’en parler, bien sûr sinon plus de surprise,  il avait demandé au bijoutier de mettre un fermoir. C’est qu’il a toute une histoire ce bracelet. J’en ai versé une petite larme.

 

SANYO DIGITAL CAMERA

 

D’accord, la nappe est un peu « bousculée » mais il a dû y avoir un frottement pour le dépôt du petit paquet dans mon assiette.

La deuxième fois, le dimanche suivant avec les enfants, les petits enfants et un soleil éblouissant.

La troisième fois, avec pratiquement toute la famille ce qui a fait dire à l’aîné de nos petits-fils : je ne pensais pas que la famille était aussi grande.

Mais non, n’allez pas croire, nous ne sommes pas une ribambelle. C’est juste que lui, n’a pas connu les grandes soirées d’anniversaires, de Noël  ou de Nouvel An, lorsque son grand-père rentrait de voyage. Certains ont partis, bien sûr, mais des petits sont arrivés qui ont fait grandir la famille.

C’est un peu pour cette raison aussi que j’étais si peu présente. Il y avait beaucoup à préparer d’autant que nous n’habitons pas près les uns des autres, que je voulais que ce soit parfait (parfait, ça c’est mon truc et je m’aperçois, ensuite, que ce n’est jamais parfait) pour  que tous aient le meilleur souvenir possible.

Et j’avais envie de m’investir dans la décoration de la table dont je n’ai même pas une photo. Je vais frapper aux portes et peut-être y aura-t-il un ou une qui aura eu cette bonne idée en arrivant. Elle était bordeaux avec un chemin de table or.

Belle-fille numéro un nous a trainé dans des magasins pour trouver ce que nous désirions en objets, en couleurs et tout et tout. Je crois qu’elle a pris autant de plaisir que moi, peut-être devrais-je dire  nous puisque mon époux était de la partie,  pendant cet après-midi plaisir.

Avant il y avait eu un dimanche tous ensemble pour choisir les mets. Les hommes se sont éclipsés pendant que les trois femmes planchaient sur ce sujet important pour les estomacs.

Monsieur mon époux a  préparé un punch comme il sait si bien les faire. Un qui se boit comme du petit lait mais dont il ne faut pas abuser.

Petit-fils numéro un s’est installé derrière le comptoir et, a-t-il dit, s’est fait plaisir en servant ceux qui tendaient leur verre. Un très bon moyen pour faire connaissance avec les uns et les autres.

Je passe le repas sous silence, rien à en dire.

Bizarre, mais nous avions prévu de la musique de danse pour que ceux qui en auraient envie puissent nous faire admirer leurs évolutions, mais rien.

La musique a fonctionné après le repas de midi puis celui du soir et celui du lendemain, mais pas de pas de danse.

J’ai fini par poser la question : pourquoi. La réponse a été : nous sommes tellement heureux de nous retrouver, de pouvoir échanger et nous avons tellement à nous raconter que la danse …

A croire qu’il n’y a que ces deux là qui ont dansé !

 DSC00070

 

Certains sont restés une journée, d’autres deux jours, trois jours, quatre jours, les derniers sont partis une fois la semaine écoulée.

Si vous aviez vu les petits ! Certains ont même fait connaissance ce qui ne les a pas empêchés de se lier très rapidement. Ils ont été presque très sages ! Comme le temps le permettait ils se sont échappés dehors pour faire une partie de boules, pour courir, pour faire du rugby, car un des garçons de treize ans pratique ce sport et la fille de sept ans du groupe, qui ne savait même pas ce que c’était, ne s’est pas privée pour faire des placages ! La nuit suivante a été mouvementée pour certains parents : les petits, dont notre denier petit-fils, ont dû revivre leur journée !

Un vrai moment de bonheur, même si parfois, l’esprit et le cœur étaient ailleurs.

Bon, maintenant, il va y avoir à remettre vraiment de l’ordre dans la maison à tous points de vue.

Il va falloir aussi récupérer un peu. 

Mais cela le valait bien.

Tous ont demandé si on pouvait trouver une occasion pour recommencer !

Comme ils y vont les jeunes !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1er mai

muguet-30-avril-2012

 

 

Que votre 1er mai soit aussi agréable que le mien.

Sauf qu’ici, maintenant il pleut et que le poêle est allumé !

2015

SANYO DIGITAL CAMERA

 

 

 

Année 2015

 

Je souhaite que cette nouvelle année vous trouve avec un toit sur la tête, une assiette suffisamment garnie, un feu pour vous réchauffer, de la tendresse, de l’amour et que vous en ayez autant à distribuer autour de vous.