Archives

X, vous avez dit X

 

 

 

Mais non Domi, je ne ferai pas de compleXes, mais je ne partirai pas sur les films classés X.

Mais, moi qui ne compte que les lettres demandées en début de mot … je vais aller me rhabiller vite fait.

Je sais bien que lorsque je bois un peu trop de Xérès je peuX faire n’importe quoi, mais la lettre … c’est du sérieuX.

Fils ainé a eu un Xylophone à roulettes pour son deuXième Noël. De ce fait, nous étions connus sur tout le trajet, de l’appartement à l’Ecole de la Marine de Nantes. Ca c’est du sérieuX.

Et si je vous dis qu’au jardin, je me mets sur les genouX, dans les caillouX, pour compter mes chouX, en les prenant pour des joujouX, pendant que j’entends les hibouX plein de pouX hululer, éblouis par les bijouX que je porte à mon cou. Est-ce vraiment sérieuX ?

 

Jeudi soir, encore un oubli  ! Bisou « X » à tous.

Quelle Vache !

 

Sur une idée de Domi, notre meneuse de jeu pour l’Abécédaire pour les Nuls, la lettre V était à l’honneur cette semaine.

 

A dire Vrai, je Viens de penser au V avec lequel j’aurais dû m’amuser, peut-être un autre jour, mais en fin de compte ce jour me convient très bien puisque nous somme un Vendredi.

En Vérité, j’ai la tête souvent en Vrac ce qui fait que le blog est parfois un Vague souvenir.

C’est Vrai que j’ai l’esprit plutôt Vagabond en ce moment. Pour tout Vous dire, je suis, comme chaque année, dans mon pommier. Oui, mais je ne Vais quand même pas Vous parler de pommes.

 

Quoique !

Cela m’a beaucoup amusée de Voir les Vaches de mon Voisin manger avec délice les pommes avant qu’il ne se décide à les cueillir. Elles ne faisaient même pas de Va-et-Vient de l’herbe aux pommes, non, elles restaient tête en l’air pratiquement à la Verticale et avalaient tout ce qu’elles pouvaient trouver à leur portée et je Vous le dis, une Vache qui lève la tête Va haut dans un pommier.  

Je les épiais de ma fenêtre de cuisine croyant Voir sans être Vue, mais non, elles se sont amusées à jouer à la Vedette qui Veut se faire remarquer pour la photo.

Elles se sont mises une Ventrée à faire pâlir un ogre. 

J’avais un peu peur d’en Voir une se mettre à gonfler, mais non. Heureusement, car il aurait fallu que je trouve le fermier ce qui n’est pas toujours une mince affaire.

Au départ, j’avais envie de Vous parler de Vin car on en faisait, ici, dans le temps. Mais les Vignes ont été arrachées pour faire de la place. Il reste pourtant, un passionné qui fait même un « petit Vin champagnisé » Vraiment très bon, mais ne Vous affolez pas, ne me demandez pas l’adresse, il n’est pasen Vente, le Vin, pas le Vigneron.

En fin de compte, hier soir, j’ai, encore délaissé le blog pour commencer à lire la Marguerite des Possibles et comme, aujourd’hui,  il a fallu faire des courses et aller chercher les pommes de terre, Vous ne Verrez paraître cet article que ce samedi.

L’abécédaire pour les Nuls : le Q

 

 

Quoi,, mais Qu’est-ce Quelle veut Domi, nous faire nous servir d’un Q.

C’est sûr, elle a envie Que les écrits dérapent.

Pour moi, je me demande bien ce Qu’il va ressortir de cela.

Je n’ai pas du tout envie de parler de Queue, Quoiqu’il y en ait de très belles. J’ai parlé, samedi, de la Queue du chameau Qui est devenue celle du cheval (mais là, c’était une Queue employée pour les besoins du conte).

Non, je crois que je vais parler d’un Quartier-Maître Quelconque, tout au moins, je le pensais avant de commencer cette histoire.  

Après son Quart et étant arrivé à Quai, il a décidé de partir en bordée ; après Quinze mois de mer, c’est logique et normal, parait-il, d’après certains Quidams.

C’est là Qu’il a rencontré  une Vendéenne  coiffée d’une Quichenotte. Elle Quémandait une petite pièce, sans souci ni du Qu’en dira-t-on ni des Quolibets, pour se payer Quelques Quetsches.

Après l’avoir Questionnée, il l’a Quasiment prise sous son aile et l’a installée …. non, non ne venez pas me chercher Querelle, je veux simplement dire : aux fourneaux.  

C’est ainsi Qu’elle est devenue la reine de la Quiche et  du Quatre-Quarts.

Ne me Questionnez pas Quant à leur lieu de résidence. Ils répondent : dans une Quelconque petite ville. Mais en attendant, leurs affaires sont devenues florissantes.

Depuis, il ne l’a plus Quittée.

En Quinze ans, ils ont eu Quatre beaux enfants et, à la  fin, des Quintuplés. 

L’abécédaire pour les Nuls – la lettre P

 

C’est une idée  de notre administratrice l’abécédaire pour les Nuls. Et j’en fais Partie, des « nuls ». Mais …

Aïe, aïe, aïe … Domi va me croire déjà Partie en vacances.

Mais non, je suis encore là. Le Problème, c’est mon jardin. Je vous en Parle souvent de mon jardin, il me Prend Plein de temps. Oserais-je dire qu’il est Pantagruélique ? Oui, mais Parce que je le veux bien.

Une Pause, Peut-être Pour l’abécédaire, mais Pas Pour mon Petit jardin. Vous le savez, il me Procure des sensations inouïes.  J’ai dû mettre à la Porte une Pancarte Prévenant les visiteurs de ne Pas toujours croire leurs yeux.

C’est vrai que lorsque l’on croise un Panda dans un Pamplemoussier ou dans un Palmier, allez savoir si vos yeux ne vous jouent Pas des tours, surtout si vous connaissez un Peu la région. Les miens c’est certain et depuis quelques années déjà. Mais, tant que je ne suis Pas au volant …

Les fourmis sont légion cette année et même dans la maison alors j’ai demandé à un Pangolin de venir dans mon jardin.  

Le Paon agace Passablement tout le village, mais je ne vais quand même Pas le Passer à la casserole pour leur Plaire. 

Les nuées de Papillons sur les Pâquerettes, les Pavots et les Papyrus ne gênent Personne, quoique les Papillons de nuit Perturbent la réception des antennes Paraboliques, sans Parler des Parachutistes ou des amateurs de Parapentes qui descendent dans mon jardin de nuit, comme s’ils devaient se cacher et qui se trouvent Paralysés lorsqu’ils ne voient Plus rien, Perdus qu’ils le sont dans ce nuage.

Le Pécari, lorsqu’il sort, fait bon ménage avec les sangliers et Pourtant ils n’ont Pas une réputation de douceur et de Partage.

Les Perce-neige et les Pervenches sont souvent écrasées Par les gros Paturons du Percheron qui Passe Parfois la Porte comme un invité de marque.

Mais j’ai un ennui : cette année les Pétunias n’ont pas levé . Le Peu que j’ai repiqué est tout Petit.

Allez, je ne vais Pas vous ennuyer Plus longtemps à vous Parler du Pêcher que je ne Possède pas. Par contre de ma Panthère qui aime tant s’allonger  sur la branche basse du  Pommier, je Peux.

En tous cas, je vous souhaite une Pause aussi agréable  que celles que je Prends sans vous Prévenir.

 

 

L’abécédaire pour les Nuls – la lettre O

 

 

 

 Ce n’est pas que je n’ai pas voulu Obéir à DOmi, notre administratrice chérie des Nuls, la semaine dernière,  j’ai juste Oublié la lettre N.

POur un peu, j’Oubliais aussi la lettre O de cette semaine.

Je ne chercherai pas d’excuses bidOns, mais j’avais dû prendre une dOse trOp fOrte d’Opium et je me suis retrOuvée dans les bras d’un Orang-Outan en train de dévOrer une Orange dans un Orme pendant que mOn petit-fils jOuait de l’Orgue de barbarie dans le champ d’Orge derrière la maisOpOur faire se dandiner un Ours blanc qui englOutissait des Orties.

Je sais, tOut cela n’est pas Ordinaire. C’est à cause de l’Orgie, genre Orgie rOmaine, Organisée, la veille, par un de mes amis Ornithologue pOur fêter sa décOuverte sur l’Origine des Ornements que dépOse la pie dans sOn nid .  

Je dOis être encOre sOus l’emprise de l’Opium pour vOus dOnner à lire des absurdités  pareilles.

Je rigOlais, mais mOn texte arrivera en retard à cause de l’Orage