A deux

 

 

 

 

 

ma pimprenelle qui n'est pas blanche.1JPGLe mardi, vous le savez, est consacré au conte, tout au moins ici.

 

Lorsque ce n’est pas stage, c’est travail chez l’une ou l’autre.

 

Travailler un conte « à deux ». C’était comme un rêve. Il y a un moment que j’y pensais. Restait à trouver celui qui nous
conviendrait à Rose d’Or et  moi.

 

C’est vrai que j’aime souvent les contes de mes amies mais je n’ai pas souvent envie de les raconter.

 

Rose d’Or m’en avait proposé un qu’elle avait essayé de se mettre en bouche il y a plusieurs années. Un conte breton. Oui, je
l’aime mais je crois que ce n’était pas le moment.

 

Nous avons fini par tomber d’accord sur un conte merveilleux (rarement mon style) chinois.

 

Déjà le choix nous a entraînées dans de longues discussions via le courriel.

 

Je lui ai envoyé les pages. Il lui en manquait. Forcément, j’avais oublié de lui dire qu’il y avait des illustrations que je ne
joignais pas !

 

Si vous nous aviez entendues croiser nos voix la semaine dernière, vous vous seriez certainement demandé ce qu’il nous
arrivait.

 

Je n’avais jamais entendu mon amie conter avec autant de naturel et de plaisir.

 

Le plaisir, il a été là, pour nous deux. Oh, les éclats de rires que nous avons eus.

 

Pourtant, un conte merveilleux, ce n’est pas risible.

 

Le rêve deviendra-t-il réalité ?

 

Je ne sais pas s’il sera conté un jour en public, mais je peux vous dire que le temps que nous allons passer à l’arrondir

 

Nous en redemandons !

6 réflexions au sujet de « A deux »

  1. Coucou mesdames les conteuses !  A deux rime avec bien mieux… Un conte chinois c’est bon ça aussi, ils sont très bien dans le genre ma foi !  Ah je vous imagine ensemble tiens,
    riant de bon coeur…. Que votre duo prenne plaisir à la chose mesdames, demain c’est mardi  Bises 4 X 2 !  JB

    • Demain c’est stage, loin de chez nous, mais aussi journée de synthèse.

      Nous allons essayer de trouver un moment ( je pense au casse-croûte) pour parler de ce conte que nous essayons de nous approprier à deux. Nous nous rendons compte que cela va prendre du temps,
      mais si c’est pour y prendre autant de plaisir, cela vaut le coup.

      Merci Jill.

      Bonne journée à toi.

      Bises4.

  2. quand tu « contes » …tu lis ou c’est de mémoire

    un jour il faudra faire des enregistrements pour que nous, qui sommes loin de toi puissions en profiter …

    bisessssss

  3. Elles bossent,elles bossent les conteuses! Ici c’était un peu l’infirmerie ces dernières semaines… Tout le monde est rentré de l’hopital et les marmots ont repris l’école…ouf!

Les commentaires sont fermés.