Archive | septembre 2019

Ça y est, ma rentrée est faite.

 

pour donner l’envie de lire aux enfants

 

Deux jours après la rentrée des classes, j’étais contactée pour un rendez-vous avec le CPE du collège à quelques kilomètres de chez moi.

Nous nous sommes rencontrés jeudi dernier et mardi j’ai fait connaissance avec trois jeunes filles de sixième. Un garçon était prévu mais … je ne l’ai pas vu. Peut-être sera-t-il là la semaine prochaine.

Elles savent, maintenant, ce que sont des virelangues. Il ne me restera plus qu’à en préparer au fur et à mesure de mon écoute afin de leur permettre une bonne prononciation. Elles ont appris que c’est souvent difficile mais très amusant.

Elles verront aussi que cela fait travailler la mémoire. J’ose dire cela moi qui n’en ai plus !

Nous avons beaucoup échangé et peu lu.

Toutes trois sont capables de lire mais la compréhension … c’est un peu plus difficile.

Il va falloir qu’elles intègrent la ponctuation. L’année dernière, je me suis rendu compte combien c’est difficile, donc cette année ce sera fait aussitôt et dans la bonne humeur.

Je sais que ce n’est pas tellement le fonctionnement de Lire et Faire Lire mais je les fais lire à haute voix. Je veux qu’elles s’entendent lire.

D’ailleurs, tout de suite, cette année, une, en m’entendant dire non à la fin d’une phrase, est revenue en arrière. En relisant, elle a lu le bon mot et m’a dit que si elle avait lu normalement, elle n’y aurait pas fait attention.

Cela ne m’empêche pas de lire aussi et même de conter.

Allez, je sens que je vais, encore, passer une bonne année. Elles aussi, j’espère !

 

 

 

 

 

Bosco

 

 

Pour entrer dans la cour de récré, il faut se nommer Bosco, c’est la maîtresse madame Jill Bill, qui l’a dit.

 

Ohé du bateau

Où est passé Bosco

On vient de le voir passer sur un radeau

Qui

Ben le bosco

Mais non

Je cherche Bosco

Bosco 

Quel Bosco

Notre bosco

Qu’est-ce que c’est que ça

Je n’y comprends rien

C’est pas une idée ça

Avoir le prénom de son métier

Comment s’y retrouver

En attendant

Faudrait peut-être bien

En trouver un

Un quoi

Ben un bosco

Pour faire quoi

Pour faire travailler les matelots

Mais où sont passés les matelots

Encore partis tirer une bordée

C’est pas comme ça qu’ils vont travailler

C’est forcé

Quand on n’a pas de bosco