Archive | 22 mai 2019

Le petit dernier

 

C’était pas gagné au départ.

Pensez, des cerveaux un peu farfelus ont eu une idée de génie : pourquoi ne pas trouver des métiers improbables et les faire vivre.

A croire que nous sommes tous aussi farfelus puisqu’il est arrivé à son terme et né dans les meilleures conditions possibles le petit dernier.

C’est le sixième après : Mijoty, L’atelier de Mijoty, La marguerite des possibles, Le mariage, Voyage.

Il faut quand même dire que nous nous y sommes mis à 108, 108 mères et pères  pour ce petit dernier !

Un beau méli-mélo d’auteurs, illustrateurs, photographes.

Quel travail, quelle organisation pour celle qui a pensé, un jour, qu’un enfant à qui on peut offrir un rêve est un enfant qui vivra mieux sa maladie.

Si vous avez envie de participer à ce rêve par l’achat de ce livre vous pouvez aller souscrire chez http://www.les-anthologies-ephemeres.fr/