Défi N° 178

 

nouveau logo des croqueurs de môts

 

 

 Pour ce défi N° 178 Lilou Soleil  a pris la barre de la coquille et nous fait part d’une chose :

 

« Le seul truc pas chouette c’est qu’au paradis,

on va manquer de saucisses et de chips. 

Dieu ne veut pas qu’on ramène des choses d’en bas.

Il a crée le paradis, donc c’est parfait… Point !  

Et on en a pour l’éternité »

Parole de détenus, de jeunes de l’école de la deuxième chance.

Alors que vous inspirent ces paroles  ? 

 

 Il était une fois … trois jeunes épris de hard-rock. Ils viennent d’écouter leur groupe préféré. Ils sortent du concert avec de la musique plein la tête. Dans la voiture qui les ramène vers leur ville, ça discute, ça grattouille une guitare inexistante, ça reprend un morceau « culte ». Ils sont encore dedans quoi !

Soudain, une voiture leur coupe la route et c’est l’accident.

Tous les trois se retrouvent devant les portes du Paradis. Saint Pierre, son grand trousseau de clefs au côté, les accueille. Les garçons ont l’air un peu étonnés,    secoués. Ils demandent  quels sont les papiers à remplir. Saint-Pierre leur répond qu’il a juste besoin de leurs noms.

Il va chercher son Grand Livre et trouve chaque nom et prénom.

– Voilà, leur dit-il, je vois que vous êtes des garçons honnêtes, que vous n’avez jamais commis de mauvaises actions, pas de vols, pas de meurtres à votre actif, donc les portes du Paradis vous sont ouvertes et je vous souhaite la bienvenue.

– Mais qu’allons-nous faire ? demandent-ils.

– Vous laisser « vivre ». Vous verrez vous allez vous plaire, ici aussi il y a de la musique.

Les premiers jours, effectivement, les trois jeunes apprécient. Ils se retrouvent dans le grand salon pour écouter la musique céleste mais un jour ils se regardent et vont voir Saint Pierre.

– Tu n’as pas d’autre musique à nous passer ?

– Non, celle-ci est celle du Paradis et c’est la meilleurs des musiques.

– Ben, on ne dit pas non, mais on aimerait que cela bouge un peu plus, tu vois, qu’il y ait de l’électro et que ça sonne dur.

Quelques jours passent encore et leurs oreilles perçoivent comme un bruit qui leur rappelle quelque chose. C’est une salle de spectacle qui se remplit pensent-ils. Du coup, il tendent l’oreille un peu plus et entendent une musique qui leur rappelle un peu celle qu’ils aiment écouter.

Ils retournent voir Saint Pierre lui parlent de ce qu’ils ont entendu et lui demandent d’où cela provient.

– De l’Enfer.

– Pourrait-on aller faire un petit tour par-là ? juste pour nous remplir de la musique que nous aimons.

Saint Pierre se gratte le menton.

– Ce n »est pas prévu dans la table de nos lois, il faudrait que Dieu soit d’accord.

Les jeunes l’ennuient tellement qu’il va voir Dieu et il revient avec la permission de sortie mais il faut rentrer à l’heure donnée. Pas de problèmes. Ils sont partis en Enfer et reviennent à l’heure prévue. Trois fois, il vont ennuyer le bon Saint-Pierre. Mais comme celui-ci les a à la bonne, à chaque fois il intercède auprès de Dieu et les jeunes sortent du Paradis pour y revenir bien contents et gavés d’une musique d’Enfer. Seulement, cette troisième fois, le concert a largement débordé de l’heure et même de la journée et lorsqu’ils se présentent à la porte, celle-ci reste close.

Saint Pierre explique qu’étant donné leur gros retard, il a été prié d’accepter de faire entrer trois personnes qui se sont présentées pendant leur absence.et que … comme le quota ne doit pas être dépassé, il leur faudra rester en Enfer.

J’en connais un qui a dû se frotter les mains !

28 réflexions au sujet de « Défi N° 178 »

  1. Ah le diable et sa musique d’enfer… un beau traquenard !! Voilà comment on remplit les enfers… et puis la moralité en somme, partout ou tu vas ne rentre pas en retard…. bises4 pimprenelle !

    • 😉 On ne donne jamais la morale quand on conte !
      Je ne l’ai sorti qu’une fois, je crois, mais un peu comme ça … et pas conté.
      Maintenant que j’y aie mis mes mots, je crois que je vais pouvoir.
      Bises4 Jill

  2. 😛 waouh ! quelle belle inspiration ! Pimprenelle je suis scotchée 😛 le sujet t’a vraiment inspiré madame la conteuse ….tu es ma première lecture et tu as mis la barre tres, tres haut !

    belle journée à toi les deux pieds sur terre

    bises

    • Rassure-toi Eglantine, j’avais entendu ce conte il y a … une douzaine d’années. Je n’ai pas de mémoire du tout, mais il y a des contes qui me marquent. Donc, il n’y a plus qu’à le faire avec mes mots, c’est tout. J’ai tout de suite pensé à celui-ci en lisant le défi de Lilou.
      Quand on conte il faut être bien ancré à la terre ! Mais savoir avoir la tête dans les étoiles !
      Bises

  3. Ah ah! C’est la surprise à la in du texte…Et bien il n’y a pas de morale finalement à cette histoire, car ce sont des jeunes qui ont toujours fait comme on leur a dit, et seulement une fois et bien on leur dit de continuer à rester en Enfer. Je sais qu’ils aimaient cette musique mais bon, après ils auraient peut-être eu envie d’aller ailleurs, de découvrir tout ce qu’il y avait…

    Si encore en y restant ils rendent bons ceux qui sont des mauvais, rire, alors cela peut-être bien, mais on pourrait leur pardonner car le diable leur a joué un sale tour, c’est du coup lui le grand gagnant. :mrgreen: :mrgreen:

    Bisous

    EvaJoe

    • 😉 Je n’avais pas vraiment pensé à cela ! Si c’est le cas, je vais me renseigner pour savoir pourquoi ! Un peyu trop d’âmes à accueillir peut-être.
      Bonne soirée qui va arriver à grands mas.
      Bisous

    • Mais que veux-tu, trop c’est trop. Là-haut aussi il va y avoir une frontière. Bon d’accord, en principe c’est Saint-Pierre qui fait le douanier et il est bon, mais faut pas exagérer. Qu’est-ce que je peux raconter comme bêtises sur ce coup là. Si tu savais ce que je suis en train d’imaginer !
      Bonne soirée

  4. Florence – Testé pour vous
    Bonjour…au moins, ils feront l’économie du voyage…plus besoin de faire l’aller et retour entre l’enfer et le paradis…sur place, ils pourront écouter jusqu’à plus soif la musique qu’ils aiment…espérons que ça suffise à emplir l’éternité qu’il leur reste à vivre…euh…mourir 😉
    Bravo, j’aime bien cette histoire…et j’espère aller le plus tard possible écouter les sons célestes…ou diaboliques 😉
    A très très bientôt, bises un peu fraiches 😉

    • Ah je rigole … je les vois payer leur ticket de … bus … TGV … train … RER ..
      Je me dis seulement qu’écouter toujours la même musique, même quand tu aimes, cela doit devenir pesant. Alors … pour l’éternité.
      J’espère bien te lire encore longtemps. Tu ne publies pas beaucoup en ce moment, pourtant … avec tout ce qu’on entend …
      Bonne soirée Florence.

  5. Ils se sont bien fait avoir les d’jeuns , fini de se faire chouchouter au paradis 👿
    J’espère quand même qu’ils pourront y remonter , ils pourraient peut-être glisser un mot à Satan 🙄 🙄 🙄
    Merci Pimprenelle pour ta participation je t’ai trouvée bien inspirée.
    Bisous et bonne nuit.
    Domi.

  6. J’aime beaucoup cette histoire. Bravo !
    Dans un Paradis où il ne se passerait rien ou toujours la même chose, n’importe qui s’ennuierait ! 😉
    Bises
    Alain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.