Balade en Ardenne, suite.

Je vous avais promis une suite, elle arrive. Surtout que nous, il fallait bien que nous rentrions ce soir là.

Nous voilà à nouveau près de la Semois/Semoy.

Pour arriver à la maison en pleine forêt, nous avons passé un grand pont, un pont comme un autre quoi.

Après la croix bretonne, nous avons passé un pont métallique. Hum… Je dirais plutôt passerelle que je n’ai pas en photo. Toujours est-il qu’il parait que certaines femmes n’osent pas passer dessus (le guide n’a pas parlé des hommes, est-ce n oubli ou parce qu’il ne voulait pas qu’il soit dit que les messieurs peuvent, eux aussi, avoir des « petites peurs ») !. On se demande bien pourquoi car à part voir l’eau qui coule en dessous … les espaces ne sont pas assez grands pour laisser passer un corps.

Les cygnes se prélassent. Il y en a même un qui a passé une patte par-dessus son corps, sous l’aile. Celui-là doit s’entraîner pour devenir contorsionniste. Bouh … il fut un temps où j’arrivais à le faire … Oui, oui, je me mettais le pied sur la nuque.

Quant à celui qui se met la tête sous l’aile … c’est d’un commun … A moins qu’il ne soit très, très timide.

J’ai tiré le portrait des cygnes depuis la passerelle. Ceux-là ne sont pas ceux du premier article.

DSC00294.

Et nous allons arriver à Thilay.

Je n’ai pas su résister à ce rhododendron. Les propriétaires n’ont pas eu de mal à trouver le nom de leurs chambres d’hôtes.

DSC00295.

 C’est la première fois que je vois ces entournures de portes. Elles ont été un peu rénovées mais j’en verrai d’autres en l’état.

DSC00296.

 Là, c’est une beuquette qui a été obstruée à l’intérieur. Il y en avait des ovales et des rondes.

Ah, l’histoire des beuquettes !

Chaque « pierre à évier » en possédait une.

D’ailleurs, regardez, en dessous se trouve une sortie d’eau  qui coulait directement sur l’usoir. Lorsque les femmes étaient à la vaisselle, elles pouvaient voir tout ce qui se passait à l’extérieur. Si … par hazard, elles voulaient voir sans être vues, elles se mettaient un peu en retrait.

Comme les rues n’étaient pas éclairées, il est arrivé que des garnements s’amusent à entrer un long bâton dans le tuyau et si la femme n’avait pas fait sa vaisselle du soir, c’était charivari et vaisselle cassée.  Si, si, je vous assure j’en ai connu un ! Le mari d’une amie conteuse.

DSC00297.

 Au détour  d’une rue, notre guide nous a invitées à entrer dans une boutique de forgeron. Ce monsieur est maintenant à la retraite mais il a bien voulu nous faire visiter ce lieu dans lequel il a travaillé si longtemps. 

DSC00299.

 Bien sûr il fallait qu’il y ait l’objet insolite : une brouette toute neuve.

DSC00301.

 On pourrait croire que tout est prêt pour travailler. C’est presque bien rangé.

DSC00302.

 Une cheminée qui devait flamber fort.

Lorsque nous lui avons fait remarquer que l’intérieur est très, très noir, il a ri et simplement dit : l’électricité n’est pas allumée. Mais, on voit bien que c’est le noir de tout ce travail qui a été effectué à cet endroit. La fumée, la suie, la graisse … Et j’étais pour écrire : la sueur du travailleur.

Ce monsieur, forgeait aussi pour les chemins de fer.

 Il a été très prolixe. Comme le sont tous ceux qui sont ou ont été passionnés par leur métier.

Merci Monsieur.

Son prédécesseur fabriquait des clous. Il y avait beaucoup de clouteries en Ardenne.

DSC00304.

 A la sortie, surprise : des enclumes et autres. Peut-être le maître des lieux a-t-il commencé un déménagement.

DSC00305.

 

 Comment résister … Ce devant de maison est tellement beau; Alors, hop, une photo.

DSC00306.

 Je vous livre le nom de cette maison. Déjà en arrivant devant la maison on est sous le charme, mais à la lecture de la plaque sur la porte, on se demande ce que cela doit être à l’intérieur.

DSC00307.

 Vous le voyez, les entournures de portes sont vraiment du coin. Remarquez les beuquettes : une restaurée et l’autre qui n’existera peut-être plus jamais.

DSC00308.

 Et voilà, fin de la balade en Ardenne Nord.

Les oies n’étaient pas contentes de nous voir partir, elles nous ont tourné le dos.

DSC00309.

 Il faudra qu’un jour je prenne mon courage à deux mains et que je replonge dans les photos pour vous faire découvrir le Sud Ardenne qui est là où je vis.

18 réflexions au sujet de « Balade en Ardenne, suite. »

  1. Re-Coucou Dame Pimprenelle !!! Sourire
    Les constructions ont vraiment un p’tit air Cévenol !!! Et ce n’est pas pour me déplaire !!! Sourire Ravi
    Les Ardennes sont vraiment très belles et m’attirent de plus en plus… Et en prime, tu y vis !!! Clin d’oeil/Sourire
    De très jolies photos… De l’Histoire… De la Faune… De la Flore… De belles Pierres… Le Temps D’Un Rêve, qu’est-ce que j’étais bien chez Toi !!! Sourire Enchanté
    Mais bon, c’est bien beau de rêver mais malheureusement il y a « ma réalité » et donc « moult choses à faire », et comme d’hab’, toujours pas assez de temps… mais tu connais ça non ?!! Sourire/Clin d’oeil
    Je te souhaite une très douce journée Dame Pimprenelle ainsi qu’un excellent week-end !!! Sourire Radieux
    ***Tincky***

    • Tu penses bien que je connais. Raison aussi pour laquelle je ne suis pas très présente, tout au moins, pas autant que j’aimerais.
      Mais oui, c’est beau, mais il n’y a pas la mer.
      Si un jour cela te prend, tu seras bienvenue.
      Bisous

  2. tu as fait de superbes découverte, même si la brouette n’est pas très…..déco on va dire, au moins elle est là. J’aime beaucoup tes images et tes mots pour les décrire sur cet article. Bisesssssssssss

  3. On pourrait faire un charter avec Tincki… et surement d’autres,
    pour la maison  » Le temps du rêve « … en te prenant au passage 😆 Qui peut résister à pareille plénitude ? le bonheur est là; il suffit de pousser la porte…

  4. Bonjour Pimprenelle,

    Il nous est arrivé de prendre en photographie des troncs d’arbre, alors, pourquoi n’aurais-tu pas eu le droit de céder au charme de la façade de cette maison? 😉
    Nous sommes d’accord avec toi ; la façade est attrayante et la dénomination suscite la curiosité. Serait-ce la maison des rêves confiés, oubliés, en attente comme il y eut la maison des contes avec Kérity?
    https://www.youtube.com/watch?v=f45O-UjmbdI A découvrir! 😉
    Bon jeudi, Pimprenelle.

    AnB

  5. Tiens, moi ausi je prends des photos de troncs d’arbres.
    Merci AnB, je viens de visionner un peu et j’avoue que je suis sous le charme. Je prendrai mon temps pour voir et écouter tranquillement.
    Je me demande où sont passées certaines photos. Je suis, encore, comme un bébé devant le blog, j’ai toujours besoin d’un coup de main pour arriver à quelque chose.
    Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.