Nouvelles des petits veaux (suite 3)

Chaque fois que je vais au lait, je pense à vous et je me régale peut-être encore plus en pensant que je peux vous faire vivre certaines choses par procuration. Oui, je sais, je pourrais peut-être partager un peu plus, plus souvent  et plus rapidement.

Je vais vous faire plaisir, je me décide à fouiller, encore, dans mes photos. C’est un vrai pensum, parfois, pour moi.

Vous connaissez le truc ? Vous allez voir et vous n’en sortez plus car vous notez des anecdotes, vous vous attardez en vous souvenant de ce moment passé, vous … bref, moi, souvent, j’y passe beaucoup de temps, en plus de ne pas  retrouver celles que  je veux publier !

J’ai retrouvé le petit fugueur. Vous savez, celui qui, à peine né, est allé se blottir dans une balle de foin. Là, j’exagère beaucoup. Je ne l’aurais pas retrouvé toute seule même en connaissant son numéro, tellement il a changé.  

 SANYO DIGITAL CAMERA

 

 C’était début avril et j’ai demandé s’il était toujours au même endroit. Bien sûr que non, lui aussi grandit et il est maintenant dans l’enclos avec mère, tantes, cousins et cousines. Cat et moi nous sommes promenées vers son lieu de villégiature et j’ai eu beaucoup de mal à tirer quelques photos valables tellement ils sont tous curieux et toujours aussi joueurs pour les plus jeunes.

SANYO DIGITAL CAMERA

Quelle pagaille lorsqu’ils se bousculent pour venir voir.

SANYO DIGITAL CAMERA

 SANYO DIGITAL CAMERA

Je vais encore fouiller pour vous montrer les premiers nés. Quel sport vous me faites faire !

Plus trop le temps maintenant, je vais au jardin avant d’aller au lait.

25 réflexions au sujet de « Nouvelles des petits veaux (suite 3) »

  1. Coucou pimprenelle à la ferme, tu me fais penser à Martine tiens, du livre, ne grandissez pas trop vite c’est la boucherie qui vous attend… hélas ! Mais c’est ainsi… merci à toi, bonne soirée, bon dodo, bises4 jill 😉

  2. Ah petit veau deviendra grand, et là déjà ils ont hyper changés…Mais c’est ainsi que va la vie y compris pour les bêtes à 4 pattes…Bientôt…Mais n’y pensons pas arrêtons nous au temps présent.

    Belle soirée et bisous d’EvaJoe

  3. Ah je voulais ajouter ceci, chez moi je vois les petits agneaux qui viennent de naître, ils sont tellement beaux que je ne me lasse pas de les regarder…

    Allez je me sauve.

    Amicalement

    EvaJoe

  4. ils sont mignon comme tous c’est bien dommage de savoir ou ils vont aller………
    Au fait l’article plus haut donc après cette image je l’ai déjà vue c’est une republication? Bises amicales

    • Ne pense pas trop !
      Explique moi mieux que je comprenne. Je suis retournée à la suite 2 mais je ne vois pas. Mais il est vrai qu’à chaque fois, pratiquement, que je publie sur les veaux, je dis que j’ai du mal à retrouver mes photos. C’est peut-être cela que tu veux dire.
      En tous cas, merci Renée.
      Bisous

  5. Ce sont de bons moments… 🙂
    Merci d’avoir fouillé.
    Je comprends tout à fait que tu n’aies plus vraiment le temps, il passe si vite ! Profite du printemps dans ton jardin.
    Bisous et douce journée.

    • Merci du fait que tu me comprennes si bien Quichottine. Je suis une contemplative. En te lisant, je viens de m’en rendre vraiment compte. Merci à toi.
      Pas étonnant que je perde autant de temps sur une journée. Je suis toujours à « bailler mon nez » comme disait ma grand-mère.
      Bisous et fais une belle après-midi ensoleillée.

  6. 😛 grace à toi nous partageons des moments bien heureux …merci
    je sens le bon air de chez moi c’est te dire …oui d’accord aussi le parfum des vaches mais c’est un agréable parfum bien plus que celui des voitures
    grosses bises

  7. Florence – Testé pour vous
    Bonjour…ce matin, je suis réveillée de bonne heure et là j’attends que mon petit-fils se réveille pour lui donner son biberon 🙂
    Tu sais, le 1er biberon du matin, là où il sourit, tout content de se remplir le ventre 🙂
    Ah on retrouve les petits veaux…comme ils changent ! Ils grandissent et oui oui, on voit bien la pagaille qu’ils font lorsqu’ils viennent tous voir ce qui se passe lorsque tu prends les photos 🙂
    En tous les cas, merci pour le mal que tu te donnes pour nous faire partager ces moments…vraiment très sympa
    Et grâce à toi je retrouve des moments de mon enfance, lorsque nous allions au lait à la ferme et j’aime j’aime 🙂
    A très bientôt et passe une très bonne journée et bois une bonne tasse de lait pour moi..je me souviens…le lait, l’odeur, le goût, le vrai goût du vrai lait 🙂 alors oui oui, encore merci merci

    • Bonjour Florence,
      Je n’ai plus droit au lait … normalement. Mais il m’arrive d’en boire, mais froid.
      Le moment privilégié du premier biberon. Je vois que tu n’es pas rassasiée des petits, l’est-on jamais.
      Bisous

  8. Coucou Dame Pimprenelle !!! Sourire
    Chouette des nouvelles des p’tits veaux !!! Sourire Ravi
    Euh, « des p’tits veaux » ?!! Mais pétard qu’ils sont bien grands les petiots m’enfin !!! Rire en cascade
    Trop BoOOon !!! Le lait et tout en plus… T’as trop d’la chance toi !!! Sourire un peu jaloux quand même
    Mais bon, je t’en « veaux » pas m’enfin, tu Partages les images, c’est déjà bien !!! Même si il me manque quand même l’odeur m’enfin !!! Clin d’oeil/Sourire
    Je te souhaite une très douce aprem’ Dame Pimprenelle !!! Et surtout un EXCELLENT & très HEUREUX Week-end !!! Sourire Complice
    Mille millions de milliards de tonnes de très tendres Bisoudoux à la Conteuse & au Marin
    ***Tincky***

    • J’ai plein de courrier à faire et je suis sur le blog ! M’enfin comme tu dirais, il faut bien que je vienne te lire et te répondre, non.
      Je ne sais même plus où j’en suis. La tête ne doit plus être dans le bon sens.
      J’en ai encore à partager, surtout que le petit neveu hongrois est venu à la ferme et qu’il a découvert. Sa sœur aurait aimé retrouver la petite femelle qu’elle a vu naître mais elle était partie en pâture dans un autre village.
      Bisous Tincky

  9. Bonjour Pimprenelle , en effet ils grandissent vite ! c’est beaucoup de travail pour s’occuper de tous ces animaux . Tes photos me replongent dans mon enfance lorsque je restais à la ferme de mes oncles en Dordogne …
    Bisous et bon dimanche

    • Merci Jill. Je ne pense pas que tu aies plus de chance que nous question temps, tout au moins aujourd’hui. Mais que ton week-end soit beau dans le coeur.
      Je vais préparer un article incessamment sous peu ! 🙄
      Bises4

  10. je suis contente de faire connaissance avec tes petits veaux, et tels que je le vois je me dis que j’ai bien raison de ne plus vouloir (pouvoir) en manger…je mange encore de temps en temps sa mère….mais de plus en plus rarement.
    En tous ca, merci de ta visite et de ces belles photos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.