Echo à j’ai testé : l’idiot du village

 ma-pimprenelle-qui-n-est-pas-blanche.1JPG

 

En écho à un article de Florence : j’ai testé : l’idiot du village (je crois).

C’était ma dernière année de communale, l’année de la préparation pour l’entrée en sixième lycée, au collège ou la continuation jusqu’au certificat d’études.

Maman avait choisi pour moi. C’était entrée en sixième lycée. Et j’ai choisi un lycée mixte. La raison, à Hélène Boucher, c’était chaussettes blanches, chemisier blanc, jupe plissée bleu marine, veste bleu marine, chaussures noires et je savais que la bourse de mes parents ne serait pas assez grosse pour cela.

Nous avions une très bonne institutrice, un peu bohème ma foi. Elle ne faisait absolument pas attention à ses vêtements qui pouvaient être en mélange de couleurs heurtées. Cela ne la gênait pas de venir en classe avec un ourlet décousu, les cheveux un peu en bataille. Maman disait qu’elle s’habillait comme l’as de pique.

Un jour d’examen blanc, lorsque l’heure  du déjeuner a sonné, notre institutrice a demandé de poser les plumes et de venir déposer les  feuilles  au bureau.

Après m’être habillée, je repassais devant la classe. A ma hauteur les vitres qui donnaient sur le couloir. Là, oh stupeur, j’ai vu une camarade à son pupitre, la feuille devant elle et la maîtresse à côté.

Je n’ai pas dû dire grand-chose ce midi là à table. Je n’ai pas dû, non plus, écouter grand-chose des chroniques et feuilleton radiophoniques de ce  moment. Je mâchais et remâchais cette injustice qui nous était faite à nous toutes, toutes celles qui avaient obéi.

Je suis repartie à l’école toujours en ébullition. Lorsque je suis entrée en classe, je me suis plantée à côté du bureau. Bien sûr, l’institutrice est entrée la dernière et m’a demandé ce que je voulais. Elle n’aurait pas dû. Sans réfléchir, j’ai sorti tout ce qui me pesait sur le cœur depuis une heure et demie. Cela s’est terminé par : ce n’est pas parce que les parents de … sont volaillers et que  samedi vous aurez  votre poulet gratuit qu’il faut être injuste comme cela.

J’ai vu qu’elle encaissait le coup.

Bien entendu, maman a été convoquée. Devant madame la directrice, elle m’a sermonnée en disant que ce n’était pas bien élevé, que cela ne se disait pas (donc cela se pense).  Mais le soir papa a convenu que je n’avais pas tout à fait tort.

Cela m’a rendue plus forte.

 

 

43 réflexions au sujet de « Echo à j’ai testé : l’idiot du village »

  1. é bé dis donc ! mais la vérité sort de la bouche des enfants non ? alors tu as bien fait !!! je crois que pour un enfant l’injustice est encore plus douloureuse que pour un adulte..j’aime beaucoup ton récit 😛 😛 😛 😛 😛 😛

    • Merci Eglantine. Je crois que j’ai passé ce trait de caractère à mes fils. N’empêche que maintenant, je ne sais pas si j’aurais cette poussée d’adrénaline qui fait prendre la parole, comme cela.
      Bisous

  2. Comme tu as eu raison, ce sont les grands qui auraient dû s’excuser de jouer sur ce terrain là…Quand on est enfants on déteste l’injustice. Il a dû t’en falloir du courage car contesté une institutrice n’était pas facile , rire j’allais dire de notre temps..

    Bravo et bisous d’EvaJoe

    • Du mien c’est certain !
      Je viens de dire à Jill que ce n’était pas du courage mais de la colère.
      Je n’aime toujours pas l’injustice et si je m’en rends coupable, je sais le dire.
      Bisous EvaJoe

  3. et comment que tu as bien fait!!!
    je suis certaine que tout cela aura été une bonne leçon et pour toi un apprentissage de la vie… car si on s’écrase tout le temps on finit carpette!!! :mrgreen: 😉
    Plein de bisous ma Pimprenelle

    • Jeune, je n’écrasais pas ! Même avec le dernier patron. Il m’en a fait voir de toutes les couleurs mais j’ai su lui rendre la pareille.
      Maintenant, je suis plus dans la discussion.
      Bisous Passion

  4. L’enjeu était de taille, à l’époque. Et aller au collège se méritait, alors, constater une telle injustice… je comprends ta réaction ! S’il y avait eu une raison valable, l’enseignante l’aurait expliquée.
    Je me souviens que je voulais aller au collège à B. où l’on pouvait apprendre l’allemand en première langue (ceci afin de pouvoir parler la même langue que ma grand-mère), mais on m’a envoyé à G., un collège qui venait d’ouvrir et où on envoyait tous les collégiens de mon village (sauf les enfants d’instit.) J’ai eu l’occasion, depuis, de parler à un prof en retraite, que j’aurais pu avoir si j’étais allé à B. il m’a répondu qu’il connaissait bien les enfants de mon instit de primaire, et qu’à l’époque il était normal qu’il y ait des passe-droits. Cela a ravivé ma colère, et ce prof, que tous prennent pour un personnage important dans la vie de cette petite ville, je ne le prends pas pour quelqu’un de sérieux, puisqu’il est encore incapable de reconnaître l’injustice de cette situation.

    • Ben voyons, c’était normal à cette époque ? Et maintenant lorsque cela arrive encore ?
      C’est incroyable que ce prof ne soit pas capable de dire que cela n’aurait pas dû se faire, que les enfants des instits auraient dû être traités de la même manière que les autres enfants.
      Je comprends que cela te soit resté en travers de la gorge. De plus, pour toi c’était pour avoir le plaisir de parler, autrement, avec ta grand-mère. Même si je dis que cela m’a rendue plus forte, j’y pense encore.

  5. Florence – Testé pour vous
    Bonjour…J’avais commenté cet article, et je ne vois pas mon commentaire..il a disparu ? Mais peut-être qu’il est coincé dans tes indésirables non ? Arf, pas grave hein…
    J’aime bien ton histoire. Non mais, pourquoi vivre une situation injuste et ne rien dire…alors oui, tu as bien fait de râler…non mais !
    Comment vas tu ? Tu m’as fait rire avec les commentaires sur le feu..moi, aussi, je suis très bazar. Mes papiers restent là où je les ai posés, pas rangés. De temps en temps, je fais le tri, mais ça me saoule assez vite, alors je remets à plus tard. Mes photos sont en vrac dans un carton, mais ça j’adore, comme ça je peux les regarder dans n’importe quel ordre…les autres sont sur le pc, en vrac aussi..pas grave hein ?
    Le mieux, c’est de ne pas mettre le feu chez soi..alors oui, je ferai plutôt attention à ça…à très bientôt et bonne journée

    • Je ne sais pas pour ton commentaire. Je devrais dire, je ne sais plus. En ce moment, encore, j’ai la mémoire très défaillante.
      Oserais-tu me dire que je suis bazar ? Avec l’âge, ce doit être un réaction à Maman.
      Bisous

  6. Florence – Testé pour vous
    Bonjour…Comment vas tu ? En pleine forme j’espère 😉
    Pour ma lettre de la Saint Valentin, c’était une fiction, ça ne m’est jamais arrivée une telle situation. Je crois que si je devais rompre pour cette raison, je n’attendrai pas la saint Valentin pour le mettre dehors, puis je prendrai une poêle fracassante et je passerai directement à la 2ème partie de ma lettre, tu sais, celle où il n’y a aucune poésie…allez, zou, dehors, vas faire tes cochonneries ailleurs…et hop, un coup de poêle, histoire de mettre la ponctuation à ma phrase…ha ha ha, j’imagine la scène…
    As tu du soleil ? Nous hier, temps splendide et aujourd’hui, que du gris…grrr, je m’étais habituée au soleil moi..Je veux encore du soleil…Peut-être dans l’après-midi, allez, je croise les doigts
    A très bientôt et je te souhaite une très bonne journée, avec du soleil…et tu m’en envoies hein ? 😉

  7. Je me suis bien doutée que le début ne pouvait être toi ! A moins que … parfois on change !
    Soleil, j’aimerais pouvoir t’en envoyer, mais aujourd’hui pas moyen. Tu aurais dû m’en demander hier pour faire provision.
    J’espère que tu vas bien toi aussi.
    Bonne journée Florence
    Bisous

  8. Florence – Testé pour vous
    Bonsoir…Je repasse suite au commentaire que tu as laissé sur mon blog, sur les jeunes qui se lancent les paris fous à boire boire l’alcool fort…Moi aussi, j’ai toujours peur que mes enfants se lancent dans de telles bêtises. Lorsque je leur en parle, ils me répondent “mais non, on n’est pas idiot quand même !” mais je me dis que parfois, pour relever un défi, ne pas passer pour des lâches…ils sont jeunes et j’ai souvent peur….ah, pas facile d’être maman hein ? Allez, je te souhaite une très bonne soirée et je m’y prends plus tôt ce soir pour te demander : tu peux m’envoyer du soleil pour demain ? Allez, s’il te plait, demain, je veux du soleil, tu m’en envoies ?”… 😀

    • J’arrive seulement aujourd’hui pour te répondre. Du oleil, j’aurais bien aimé le partager avec toi et d’autres, mais …
      Pas facile d’être une grand-mère après avoir été mère. Pour certaines choses, si mais pour celle-là … Du temps des garçons, mon époux craignait l’alcool parce que les jeunes “marchaient” à la bière et au vin. Moi, c’était la drogue. Nous l’avons entendu, nous aussi, le : non, tu rigoles, je ne suis pas idiot, et ils sont passé à travers ! Ouf. Mais maintenant les petits ont grandi et nous recommençons à y penser, tout comme toi, en sachant que tout à basculé dans le “encore plus”.
      Bisous Florence

  9. bRAVO pour ton courage ; à cette époque personne n’osait tenir tête à l’institutrice (teur) ;ils étaient considérés comme des savants ; lorsqu’on est enfant on ressent beaucoup plus les injustices

  10. Tu as montré un beau courage..
    Je me suis souvent trouvée devant ce genre d’injustice.. et je n’avais jamais assez de tchach pour affronter les “autorités”
    .. et cela n’a pas changé!! autant je sais le dire derrière.. mais devant je perd mes moyens.. Heureusement, ma vie me confronte plus devant ce genre de difficultés maintenant..
    Merci beaucoup pour ton gentil commentaire… au plaisir de se lire encore !

  11. Florence – Testé pour vous
    Bonjour…comment vas tu ? Très bien j’espère…en pleine forme et avec plein de soleil dehors pour toi et pour moi aussi hein ? Tu ne mets pas de nouvel article ? Tu travailles sur le J du dico citations de l’annuaire pour les nuls ? Oh la la, j’en pose des questions alors, une vraie pipelette…je te souhaite une très très bonne journée, à très bientôt…et en forme surtout

    • Ben non, je ne travaille plus du tout ! Même pas eu le temps de lire tous vos commentaires. Les articles, n’en parlons même pas !
      Tiens il y a du soleil … j’envoie, je souffle autant que je peux.
      Bonne fin d’après-midi.

  12. On dit que l’homme (dans le sens général) s’affirme en disant non. C’est ce que montre ton récit, je pense. Tu as bien fait.
    Bisous et bon jeudi
    Alain

  13. Et bien ma Pimprenelle tu as fait un “buzz” avec ton article 😉
    Jamais je n’aurais imaginé que tu avais un caractère aussi fort, toi qui est si douce dans tes écrits 🙂 Alors tu sais quoi Pimprenelle nous sonne de la même trempée, je n’ai jamais su me taire quand pour une moi une situation me paraissait injuste, notamment comme toi avec mon dernier patron. Je peux te dire qu’il en a entendu des vertes et des pas mûres mdr!!!
    A l’école c’était la même chose, mais voilà bien souvent on me mettait en avant car on savait que j’osais tout et quand ça me tombait dessus il n’y avait plus personne derrière moi 😉 Mais ce n’est pas grave je ne me tairai toujours pas 🙂
    Bisous ma Pimprenelle.
    Domi.

  14. Pas beaucoup de publication, chez “Ma” Pimprenelle…. j’espère que tu vas bien et peut-être es-tu très occupée avec tes petits enfants…
    vacance oblige!!!
    Je passais juste te faire un bisou, comme ça, entre deux gouttes d’eau!

    • Petits enfants chez eux. Mes belles sœurs avait pris leur place ! Qu-est que nous papotons lorsque nous sommes ensemble.
      En ce moment, je fuis au jardin. Cela m’arrive parfois. C’est une manière de me refaire un peu. Pas le moral, c’est tout.
      Bisous Passion

  15. Florence – Testé pour vous
    Bonjour…comment vas tu ? Tu te fais rare en ce moment…mais ton petit tour sur l’annuaire pour les nuls m’a fait très plaisir…hier, l’APLN ne fonctionnait pas bien, je crois qu’il s’était mis en grève, ou alors, il est enrhumé, comme moi…le nez qui coule, il tousse, il a chaud, il a froid…ah la la, sacré APLN hein !
    J’ai le gros rhume…J’espère que ça va vite passer car c’est fatigant et pénible
    Et toi, tu vas bien ?
    Je te souhaite une très très bonne journée, à très bientôt, en pleine pleine forme hein

    • Merci gentille Florence. Pas de rhume pour moi. Ne ris pas, je suis “vaccinée” par homéopathie, 3 petits tubes par mois depuis déjà quelques années, pendant l’hiver. Avant c’était une vraie plaie.
      Oui, hier, rien à faire pour ouvrir les blogs et laisser un commentaire.
      Depuis environ un mois j’avais le moral dans les chaussettes. Aujourd’hui il a l’air de refaire surface !
      Depuis ce matin il pleut … Ma petite commerçante du vendredi m’a dit que nous aurons une année pluvieuse et j’ai bien ri !
      Si tu peux avoir de grosses suées, surtout la nuit, c’est idéal pour le rhume, pour cela une bonne tisane de bourrache le soir. Moi et mes remèdes à la noix (la noix, mais c’est que c’est bon pour le cerveau aussi. Il faudrait que j’en mange beaucoup alors !)
      Bonne soirée
      Bisous florence.

  16. Coucou Dame Pimprenelle !!! Sourire
    Aaaaaaaaah l’injustice, ça “enflamme” le cerveau qui s’agite, qui s’agite, et qui active alors “notre belle langue” qui peut devenir “très sèche” !!! Clin d’oeil
    BravoOOo pour ce bel Acte !!! Mais “pô facile” certaines conséquences… Sourire Soupir
    L’injustice fait toujours “bondir” ma cervelle même si maintenant “ma langue tourne 7 fois dans ma bouche” avant de “postillonner” le plus “diplomatiquement possible” sur “l’injuste interlocuteur”!!! Bon allez, j’avoue, des fois, ma langue ne fait qu’un tour et ce n’est plus “des postillons” qui sortent de ma bouche……. éclat de Rireeeee
    J’aurai aimé t’envoyer un peu de Soleil Provençal mais Mr, depuis lundi dernier, est parti on ne sait où… Si jamais tu l’aperçois, tu lui rappelles “la direction de Sud” s’il te plait !!! Clin d’oeil Rieur
    Allez je file… Et oui, toujours “moult activités en route” et en plus, “dernier jour de mon stage de Yoga Nidra”… Sourire Zen
    Je te souhaite un très doux vendredi ainsi qu’un excellent week-end serein !!! immense Sourire
    Mille tendres Bisoudoux
    ***Tincky***

  17. je fais la suite ! Je ne sais pas ce que j’ai fait mais hop, ça va plus vite que moi !
    Je te disais donc que, dans ces cas là, j’ai l’impression que je peux facilement blesser. Remarque certaines fois, je l’ai fait avec cette intention (je dis que là, je suis méchante).
    Les grues sont passées lundi par ici, il y en avait vraiment beaucoup, d’après ce qu’on m’a dit. Mon époux a vu deux formations. Un soir, il y a … des années et des années, je les ai entendues et elles se sont posées dans la pâture qui est à l’église. Elles sont restées pour la nuit. Mais quel bruit ce soir là!.
    Alors ta dernière séance de yoga Nidra ?
    Le temps s’éclaircit alors qu’on va bientôt fermer les volets !
    Bisous

  18. Je sais que j’aurais fait pareil…
    Ce n’était vraiment pas normal de la part de l’institutrice.
    Bravo à toi… et c’est chouette que tes parents t’aient appuyée ainsi.

    La colère n’est pas toujours mauvaise conseillère. 🙂

    Bisous et douce journée.

    • Mais j’ai appris à faire attention car je peux devenir blessante.
      C’est vrai que j’ai eu des parents qui m’ont souvent fait confiance. Papa disait que sa fille ne mentait pas donc ils étaient derrière.
      Bisous Qichottine.
      Je ne sais pas chez toi, mais ici, le soleil pointe le bout de son nez et le vent n’est pas chaud. Gelée ce matin.

  19. Florence – Testé pour vous
    Bonjour…non non, n’arrête pas, continue de me dire pour les remèdes que tu appelles à la noix, j’aime bien…c’est génial d’avoir des astuces avec des produits naturels, ça vaut tous les médicaments du monde…comment vas tu aujourd’hui ? Le moral est bon ?
    Moi aussi j’ai ma petite fille à la maison…(4 ans) et la 2ème (de 6 ans) arrive dimanche prochain…Les cousines adorent se retrouver. Elles ne se voient pas beaucoup et c’est chez moi qu’elles se retrouvent toujours..alors tu penses qu’elles ont hâte de se revoir, de rire, de s’amuser ensemble..et moi, j’adore les écouter, jouer avec elles, les entendre rire.
    Allez, je file..Je te souhaite une très bonne journée, avec plein plein de bonne humeur, une super forme et tout ce que tu peux désirer…si, si, tout tout…A très bientôt

    • Le moral est revenu. Ouf, ça fait du bien.
      Comme c’est agréable d’avoir des petits enfants qui aiment se retrouver. Ici, il n’y a que des garçons qui grandissent trop vite. Juste le petit dernier de trois ans, mais du coup, il est toujours avec des grands et il en profite à tous les niveaux !
      Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.