Réunion

 

pour donner l'envie de lire aux enfants

pour donner l’envie de lire aux enfants

 

Mercredi dernier, au matin,  nous avions une réunion de présentation au Pôle Scolaire avec  deux nouvelles institutrices. (c’était mercredi dernier lorsque j’ai écrit cet article, resté, comme tant d’autres, dans l’ordinateur).

Nous avions été prévenues que nous n’interviendrions qu’une fois tous les 15 jours.

Notre “chef” avait donc prévu de nous faire intervenir dans un autre village, avec notre accord, bien sûr.

La directrice par intérim avait parlé de contes et même si les deux nouvelles sont pour, elles pensaient que le conte, une fois par quinzaine, c’était suffisant.

 

Il faudra d’ailleurs que je leur parle d’une expérience à ce niveau et elles comprendront que nous aurions certainement refusé de donner du conte tous les quinze jours.

Je vous en parlerai peut-être aussi.

La directrice pense toujours conte car elle est l’institutrice de maternelle et c’est vrai que pour les petits la lecture se transforme vite, même s’il m’arrive de garder le livre en support, ce qui leur permet de regarder les images et de “suivre”.

Lorsque nous avons parlé lecture, les intentions changeaient déjà. C’est là,  que j’ai dit que la première année, lorsqu’une petite fille m’a demandé si elle pouvait lire, elle aussi, comme moi,  à voix haute et que derrière tous se sont emparés du livre pour faire la même chose, je me suis dit que c’était gagné, les enfants avaient envie de lire.

Les deux institutrices se sont regardées en disant que cela changeait tout et que nous viendrions chaque semaine.

Pendant ces presque deux heures passées ensemble, nous avons beaucoup échangé.

Bien sûr, nous avions quitté deux institutrices, en fin de cette année scolaire, qui ne demandaient qu’a recommencer, mais  nous savions qu’elle partaient et nous nous demandions comment nous serions accueillies cette année, par les nouvelles, chacune ayant des idées bien précises sur le bon déroulement des cours de sa classe.

Ouf, c’est formidable.

Et elles ont envie de s’investir, de remonter un peu la bibliothèque de l’école,  de nous donner des thèmes pour leur permettre un travail différent avec les enfants. Là, il faudra, peut-être, que nous gardions un petit peu d’indépendance aussi.

Il y aura encore des discussions à prévoir.

En attendant, il va me falloir vous raconter comment  se sont passées nos retrouvailles avec les enfants.

18 réflexions au sujet de « Réunion »

  1. Bonjour pimprenelle… Quand la chose plait, la faire par semaine c’est super pour vous les liseuses de contes… sur un bon ryhme ! Ben oui avoir à faire à des nouvelles, comment savoir si… mais je vois que vous gardez votre jour/semaine… alors que tout aille bien dans votre dévouement à la petite enfance, celle des jeux électroniques sur ordi et autres tablettes…. Bises4 jill

  2. Coucou Pimprenelle,

    Voilà qui est à la fois super intéressant car changement d’institutrices ne dit pas remise en question totale.

    Et, vous voilà repartis dans une belle Aventure, oui avec un grand a….

    Il y a un investissement des deux côtés, je trouve que ce sera enrichissant pour tout le monde, alors longue route à votre travail coordonné, surtout que les contes c’est sûrement un plaisir pour toi.

    Belle fin de soirée et bisous

    EvaJoe

  3. J’ai eu la chance de participer il y a plusieurs années (6 ans je crois) et pendant quelques années, à l’aventure Lire et faire lire.. ce n’était que bonheur de voir ces petits avides de suivre l’histoire.. Ces petits me saluent très gentiment lorsqu’ils me rencontrent.. ils doivent être en 3eime maintenant..
    Félicitations c’est une super organisation pour les enfants.. un peu défavorisés.. où n’ayant pas de grand mère sous la main !!!!
    Bonne soirée.. avec amitiés !

    • Leur faire aimer le livre, tourner les pages. Ils ne se gênent pas trop pour fouiller mon sac et je suis souvent obligée de dire : non pas celui-ci, plus tard ; il faut alors trouver à dire pourquoi.

  4. ça ne doit pas être toujours facile de se faire accepter par le corps enseignant…ça doit dépendre des personnes certainement et pourtant cela doit être bien bénéfique à plusieurs titres pour ces enfants
    bisousss

    • Cette année, j’ai l’impression que c’est un investissement des deux côtés et c’est formidable. Du coup, cela donne encore d’autres envies aux enfants. J’essaierai d’en parler.
      Bisous Eglantine

  5. C’est important de faire des projets ensemble avec les nouvelles institutrices . Une fois par semaine, c’est un bon rythme surtout si les enfants ont envie de participer à la lecture.

  6. Nous allons essayer de créer autre chose à partir q’un livre qu’une institutrice nous a passé. Pour cela, il va falloir que nous ayons d’autres contacts entre nous. Mais les enfants sont toujours capables de faire !
    Bisous Quichottine.

  7. Je crois n’avoir connu que des enfants curieux de la lecture!!! (les petits!)
    le conte, l’histoire, les mots et les images…à nous adultes attentifs, de savoir embarquer ce petit monde …ils aiment voyager!!!
    Continue, mais pour avoir vécu certaines expériences dans ces domaines , je confirme : attention à garder un peu d’indépendance!!!
    Bisous

    • Tu as raison, mais quand je m’investis, je m’investis. Parfois j’en souffre, c’est tout.
      Je pense que j’aime me faire manger mon temps, même si cela me fait rouspéter. J’ai besoin d’être toujours occupée et j’ai un gros besoin de bouger. Tant, que je n’arrive même plus à lire vraiment. Mais cela reviendra, comme le reste.
      Tu vois, hier j’ai encore passé un merveilleux moment avec madame Irma. Et l’après-midi était terminée.
      Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.