La Marguerite des Possibles – suite.

 

 130818 couverture 300

 

 Une sœur de mon époux, vivant en Hongrie depuis de nombreuses années, est arrivée cette semaine pour un petit séjour en France. Elle est donc passée par notre village. Sa fille et sa petite-fille l’accompagnaient.

Hier, j’étais de passage en ville pour une visite concernant un appareillage pour mes oreilles. J’avais donc prévu un temps d’attente et, pour ce faire, j’avais emporté La Marguerite des Possibles.

Etant en ville et ayant dans l’idée des livres pour les petits, je suis allée faire un tour chez mon libraire.

En arrivant à la caisse, j’ai posé La Marguerite sur le comptoir et il a été un peu curieux, encouragé par mes dires.

Dans le livre, j’avais les publicités envoyées par Quichottine. Je lui en ai donné une, puis deux et trois au fur et à mesure de la conversation.

Il a trouvé l’idée de ce livre formidable et il m’a proposé de faire une affiche pour mettre dans la librairie. Bien entendu, j’ai accepté.

Si seulement cela pouvait inciter quelques personnes à être curieuses. Déjà être curieuses, ce serait un grand pas de fait. Pourquoi pas, acheter ensuite. On peut toujours rêver, non ?

C’est bien La Marguerite des Possibles. Oui ou non ?

19 réflexions au sujet de « La Marguerite des Possibles – suite. »

  1. Bonsoir pimprenelle… malentendante donc, heureusement on fait pas mal dans ce domaine, mon papa l’était des deux… Et tu as bien fait d’emmener la marguerite avec toi… et de passer chez ce charmant libraire curieux, profession oblige !! Merci à toi…. Bises4

    • Bavarde, oui. Même si je suis seule. Trop souvent seule avant, alors il fallait bien que je m’entraîne à la conversation !
      Trop cher, à mon goût, cet appareillage, mais franchement lance-toi, ça vaut le coup à condition, je pense, d’avoir un vrai conseil en face de soi et de très bons réglages.
      Bisous

  2. Je trouve ça formidable !

    Merci infiniment, Pimprenelle.
    Je ne sais si cela sera suivi d’effet, mais c’est vraiment chouette de la part de ton libraire.

    Bisous tout plein et doux dimanche à toi.

    • Il est jeune, enthousiaste pour beaucoup de choses mais il ne faut pas laisser la pression retomber (il est comme moi !, non je ne suis pas, plus, jeune !). Je lui dirai, quand même que beaucoup de personnes ont appréciées son initiative. Je suis comme toi, je ne pense pas que les gens de par ici achèteront, mais sait-on jamais.
      Bisous Quichottine

    • N’importe comment, j’ai décidé que je le relirai et que donc, il continuera à me suivre un peu partout. J’ai eu la chance aussi qu’ilo n’y ait pas de monde dans la librairie.
      Beaucoup de vent, de gros nuages, de la pluie et un semblant de soleil, mais pas de froid.
      Bonne semaine à toi.

    • Qui sait ?

      Je passe rapidement ce soir, je vous prie de m’excuser pour ce copier-coller.

      Je me remets difficilement d’un méchant virus qui m’a clouée chez moi depuis jeudi dernier alors que mes petites-filles m’avaient éloignée de mon écran pendant le temps de leurs vacances.

      Mais je ne vous ai pas oubliés. Vous êtes les acteurs du succès de notre dernière anthologie.

      Pour en savoir davantage, quelques mots là-bas, en avant-première :

      http://les-anthologies-ephemeres.over-blog.com/article-cocorico-120953645.html

      Merci encore et douce soirée.

      Quichottine

  3. Je suis allée voir la Marguerite des possible et j’y ai retrouvé Marc …aussi
    Un prochain achat en prévision
    Dernièrement, je faisais l’article pour le bouquin de
    Mapie Burpin :” L’instant cailloux”
    (“il était une fois…L’instant cailloux” à trouver au 16 septembre chez moi)
    c’est sur blog de Milie coquille qui milite pour lutter contre les maladies rétiniennes…
    La vue, les oreilles….( ah! si mon mari pouvait se décider comme toi!!!)
    Hélas, pour l’instant “il ne veut rien entendre”!!! 🙄 😀 😆 😉
    Très bonne journée, Pimprenelle

    • J’ai toujours des prévisions d’achats concernant les livres, mais je ne lis pratiquement plus que vos articles !
      Normal qu’il ne veuille rien entendre si ses oreilles sont défaillantes ! S’il nous lit, il va penser que nous nous moquons, mais ce n’est pas le genre de la maison ! Mon époux rouspète souvent le matin car j’oublie de mettre les appareils. Je lui dis que nous sommes deux discrets et que du coup je n’y pense pas. Mais ensuite, si.
      Milieu d’après-midi et je dors debout ! Le promenades sont pourtant, en ce moment, courtes.
      Bisous

  4. Il est formidable ce libraire. Les livres qui ne viennent pas de grandes maisons d’édition ou qui ne sont pas écrits par des auteurs (re)connus sont en général bien mal accueilis. Pas de place dans les librairies pour “ça”. On a beau écrire en y mettant tout son coeur, ces refus sont décourageants, parfois.
    La marguerite des possibles mérite une bonne visibilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez ajouter des images à votre commentaire cliquez ici.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.